Un bilan sécuritaire fourni clôt le festival

Festival de Montreux42 plaintes pénales, 42 bagarres et 15 interpellations: la police vaudoise a livré son bilan de deux semaines au Montreux Jazz.

Même s'il n'y a pas eu de problème majeur, le bilan est lourd en matière de sécurité.

Même s'il n'y a pas eu de problème majeur, le bilan est lourd en matière de sécurité. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police vaudoise a livré lundi son bilan de deux semaines de Festival de jazz à Montreux: 42 plaintes pénales ont été enregistrées et 42 bagarres sont à déplorer.

Même si «aucun problème sécuritaire majeur» n'est à relever dans l'enceinte du festival, le bilan sécuritaire reste fourni. La police mentionne dans son communiqué 42 plaintes pénales, dont trois brigandages et quinze lésions corporelles et menaces.

Drogues de synthèse à la hausse

Police Riviera a dénombré 42 bagarres. Quarante-huit personnes ont été dénoncées et onze interdictions de site prononcées. Des bagarres «conséquentes» durant le dernier week-end ont débouché sur l'interpellation de 15 fauteurs de troubles.

Concernant les stupéfiants, 126 personnes, dont trois mineurs, ont été dénoncées. Près de 16 grammes de cocaïne ont été saisis. Les drogues de synthèse sont en outre à la hausse.

En matière de trafic automobile, près de 36'000 véhicules ont été parqués durant le festival qui s'est achevé samedi, soit près de 4800 de moins que l'an passé. Question littering, environ 100 tonnes de déchets ont été traitées par la voirie avec l'engagement quotidien de 28 collaborateurs. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2017, 17h13

Articles en relation

Rixes en marge du festival: quinze interpellations

Montreux Deux bagarres qui ont conduit à des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche à Montreux (VD). Plus...

Brian Wilson, légende vivante à Montreux

Musique Le Beach Boy a fait revivre les tubes des sixties, et offert «Pet sounds» à un public ravi, 50 ans après la sortie de l'album culte. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.