La Une | Mercredi 3 septembre 2014 | Dernière mise à jour 08:49
Concordat intercantonal

Répartition des bourses d'étude: Genève et Fribourg sont perdants

Mis à jour le 14.02.2013 1 Commentaire

Le concordat intercantonal des bourses entrera en vigueur le 1er mars prochain dans tous les cantons romands, à l'exception du Valais. Genève et Fribourg voient leurs aides fédérales à la formation réduites.

Image d'illustration.

Image d'illustration.
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le concordat intercantonal des bourses entrera en vigueur le 1er mars prochain dans 11 cantons, dont tous les romands à l'exception du Valais. Ce texte va introduire une nouvelle répartition des aides fédérales à la formation.

Actuellement, il existe de grandes différences entre les cantons suisses en matière de bourses d'études. Ainsi, les dépenses par habitant varient entre 18 francs à Schaffhouse et 91 francs dans le Jura. Dans les Grisons, on dénombre un boursier pour 139 habitants, contre un pour 312 à Zurich. Avec 25 millions de francs de subventions par an, la Confédération couvre 15% des dépenses.

Avec l'entrée en vigueur du concordat intercantonal, le Jura devrait toucher 350'000 francs supplémentaires par an de la part de Berne. Le Valais recevrait 1,2 million de plus, Vaud 1,1 million et Neuchâtel 35'000 francs. Genève verrait son enveloppe réduite de 60'000 francs et Fribourg de 165'000 francs.

En 2010, le montant total des bourses et des prêts alloués dans l'ensemble de la Suisse a atteint 328 millions, dont 175 millions pour les études supérieures, les prêts ne représentant que 26 millions. Sur près de 600'000 personnes en formation post-obligatoire, 48'000 ont obtenu une bourse en 2010. Le taux de bénéficiaires dépasse donc à peine 8%. (ats/Newsnet)

Créé: 14.02.2013, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Andrée Dall'Aglio

15.02.2013, 09:25 Heures
Signaler un abus

C'est inique ! Genève et Fribourg sont deux universités romandes accueillant le plus d'étudiant-es "en déplacement": Théologie et fac. sciences sociales à Fribourg, et toutes les facultés à Genève, où la plupart des étudiants-e-s (p.ex. valaisans: le Valais N'A PAS d'université) accomplissent leur formation. Ainsi que des "étrangers" en voie d'intégration (ce mot dont la Conféd. a plein la bouche) Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce