Les cyclistes s’insurgent contre un clip de la Suva

RoutesUne vidéo de prévention qui montre un vélo fauché par une voiture suscite un tollé général.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Les cyclistes sont évidemment tous de gros imbéciles arrogants et méprisants.» Un message parmi des dizaines d’autres outrés par la dernière campagne de prévention de la Suva. Le clip réalisé en collaboration avec différentes polices cantonales montre un cycliste qui ne respecte pas plusieurs règles de la circulation. L’histoire se termine brusquement lorsque l’homme est frappé de plein fouet par une voiture. Les passants hurlent. L’accident a sans doute été mortel.

Une vidéo qui rappelle celle «du tour de magie d’Anastase». Ce clip de prévention de la police cantonale vaudoise montrait un jeune aux écouteurs vissés sur les oreilles se faisant faucher par une voiture sur un passage pour piétons. Pas étonnant: il s’agit de la même équipe de réalisation.

Le cycliste fera-t-il mieux qu’Anastase et ses millions de vues? C’est en tout cas bien parti. Depuis sa diffusion jeudi, la vidéo a déjà été vue plus de 10 000 fois. Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont virulents. Entre des cyclistes qui s’insurgent et des automobilistes qui les critiquent, les témoignages fusent. Les noms d’oiseaux aussi.

Pro Vélo est, elle aussi, monté au front. L’association qui rassemble 33 000 membres dans toute la Suisse dénonce une campagne «médiocre» qui rate complètement sa cible. «Mettre en scène un cycliste stéréotypé ne respectant pas les règles de la circulation et qui doit inévitablement payer pour son inconscience, cela a pour conséquence d’endurcir les positions et d’affaiblir les règles de la sécurité», écrit l’association dans un communiqué envoyé dans la foulée de la diffusion du clip.

«L’automobiliste est gentil et en sécurité. Le cycliste, lui, est méchant et va mourir. Vous vous rendez compte de la portée de ce message? s’insurge le vice-président de Pro Vélo, Mathias Aebischer (PS/BE). Alors qu’il y a le réchauffement climatique, on devrait encourager les gens à prendre le vélo, pas à monter dans une voiture. C’est fou! Et tout cela avec de l’argent public. On se croirait revenu dans les années 1960.»

Pro Vélo rappelle enfin qu’une étude de l’Office fédéral des routes sur les accidents cyclistes démontre que, dans deux tiers des cas, le cycliste n’est pas le coupable principal. Pour Mathias Aebischer, l’objectif de ce clip est clair: être suffisamment choquant pour faire du clic.

Que pensent les polices cantonales directement impliquées dans ce projet? Ont-elles voulu réaliser une machine à faire du clic? «Il est clair que cette vidéo marque les esprits et fait réagir, répond Olivia Cutruzzola, de la police cantonale vaudoise. Les réseaux sociaux sont essentiels aujourd’hui pour faire passer un message. L’idée de ce clip est de montrer que certains comportements sont dangereux, et peuvent entraîner des conséquences graves. C’est un appel à respecter les règles de la circulation. Il ne faut pas y voir une stigmatisation des cyclistes, mais un message de prudence, essentiel alors que les beaux jours reviennent et que de plus en plus de vélos – dont des vélos électriques – vont se retrouver sur les routes.»

Du côté de la Suva, on tente de calmer le jeu. «Le but de cette vidéo n’est pas de mettre en cause les vélos, mais de montrer qu’un cycliste ayant un comportement dangereux s’expose à des conséquences graves», explique son porte-parole, Jean-Luc Alt.

Face à l’émotion suscitée par ce clip, il rappelle les faits. «Près de 50% des accidents de vélo sont causés par les cyclistes eux-mêmes.» Il refuse de parler d’erreur ou de maladresse. «C’est un clip provocateur, mais, si nous réussissons par ce biais à attirer l’attention des cyclistes et à faire baisser le nombre de blessés sur les routes, alors l’objectif est atteint.»

Et Jean-Luc Alt d’ajouter que l’idée d’une nouvelle campagne de prévention du même genre est en discussion. Elle montrerait cette fois l’imprudence des automobilistes. La même équipe de réalisation étant envisagée, ce nouveau clip devrait à coup sûr susciter, lui aussi, la polémique.

(TDG)

Créé: 21.04.2017, 18h38

Articles en relation

Des cyclistes listent les points noirs du réseau

Genève Traquant les embûches routières des cyclistes, Pro Vélo publie un palmarès. Plus...

Au feu, l’usager néglige les zones vélo

Genève Les sas vélo se multiplient aux carrefours. Ils sécurisent les cyclistes, à condition que chacun respecte les règles. Plus...

Emouvant hommage pour la jeune cycliste

Accident A l’appel de Pro Vélo, une cinquantaine d’amis de la victime, de collègues et de cyclistes se sont rassemblés sur les lieux de l’accident. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Rapport d'experts pour le nouvel avion de combat
Plus...