La Une | Lundi 22 décembre 2014 | Dernière mise à jour 22:48
Ornithologie

Les aigles royaux intoxiqués au plomb de chasse

Mis à jour le 20.02.2014 2 Commentaires

Les restes de munition dans les entrailles ou la viande d'animaux tués par les chasseurs provoquent des intoxications au plomb chez des oiseaux charognards comme l'aigle royal.

L'aigle royal.

L'aigle royal.
Image: Keystone

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Ces dix dernières années, quelques-uns des aigles royaux alpins trouvés morts ou malades ont été diagnostiqués de saturnisme, soit d'intoxication au plomb.

C'est ce qu'ont constaté la Station ornithologique suisse et le Service de chasse et de pêche des Grisons. La Station ornithologique et le canton des Grisons ont donc fait analyser 41 aigles royaux et 20 hiboux grands-ducs d'Europe provenant de différents cantons par les instituts de médecine légale et de pharmacologie et toxicologie vétérinaire de l'université de Zurich.

Les tests ont révélé de très hautes concentrations de plomb - plus élevées que dans les études étrangères - dans les os de presque tous les aigles. Trois d'entre eux présentaient des concentrations dans le sang, les reins et le foie si hautes qu'ils ont dû souffrir d'une intoxication aiguë, écrivent jeudi les mandataires de l'étude dans un communiqué commun.

Pour comparaison, les hiboux, qui ne se nourrissent pas de charognes, avaient un taux de plomb dans les os dix fois moins élevés, similaire à celui qu'on trouve dans les os des bouquetins et des marmottes dont se nourrit l'aigle.

Les chercheurs en ont conclu que les intoxications des aigles sont probablement dues à l'ingestion de munition de chasse. Des résultats similaires chez le condor de Californie et le pygargue à queue blanche corroborent cette thèse, selon ces travaux à paraître dans le Journal of Ornithology.

Munition sans plomb

Le canton des Grisons et d'autres administrations de la chasse en Suisse ont d'ores et déjà pris différentes mesures pour éviter de futurs empoisonnements. Les gardes-chasse n'utilisent plus que des munitions sans plomb pour les tirs de régulation.

En outre, les chasseurs sont maintenant tenus d'enterrer les viscères touchés par les balles ou la grenaille de plomb pour qu'ils ne soient plus à la portée des charognards comme l'aigle ou le gypaète. La gestion des déchets de chasse contaminés doit aussi être améliorée, en attendant une production de munition sans plomb pour tous les calibres et dans une qualité comparable. La chasse pourrait alors se reconvertir entièrement à la munition sans plomb.

Il n'est toutefois pas exclu que dans les Alpes, du plomb d'origine naturelle se concentre dans la chaîne alimentaire et se dépose dans les os des animaux. L'étude se poursuit pour savoir si tel est le cas. (ats/Newsnet)

Créé: 20.02.2014, 14h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Jean Heritier

20.02.2014, 16:11 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Tous les ans en France selon des documents officiels, les chasseurs dispersent environ 6000 tonnes (!!) de plomb dans la nature. Répondre


Caro Magnin

21.02.2014, 10:22 Heures
Signaler un abus

et si on interdisait l'activité polluante responsable de ce problème, mmmmmh ? On éviterait de plus des accidents stupides (le mec qui croit qu'il tire sur un sanglier mais pas de bol c'était son pote qui faisait une pause pipi : véridique. Ou alors celui qui vise tellement bien et veut tellement son massacre qu'il fini par tirer dans des zones habitées et manquer de tuer un gosse : véridique Répondre



Biens immobiliers

Marché
Recherche immobilière

Liens Immobiliers
Déménager
Comparer hypothèques
Habiter
Publier une annonce
Saisir votre annonce

Sondage

Pour vos achats de Noël, vous vous y prenez...