Les Chinois aiment la Suisse pour ses visas Schengen

TourismeLa Suisse délivre les visas Schengen plus rapidement que ses voisins. Les Chinois en profitent, sans passer par la Suisse. A la plus grande irritation des hôteliers chez qui ils ont réservé pour obtenir leur visa.

Des touristes chinois heureux devant le Mur des Réformateurs à Genève

Des touristes chinois heureux devant le Mur des Réformateurs à Genève Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les hôteliers bernois se montrent méfiants désormais envers les Chinois, et plus précisément leurs réservations. Si les ressortissants de l'ex-Empire du Milieu sont toujours les bienvenus, un phénomène nouveau a fait son apparition depuis trois mois.

Les hôteliers enregistrent régulièrement une dizaine de réservations en provenance de Chine et peu avant la date d'arrivée, ils reçoivent des annulations. Une pratique d'autant plus dommageable que les agences de voyage ne versent pas d'avance, car leur carte de crédit ne fonctionne que sur place.

Il s'agit souvent de groupes d'une quinzaine de personnes qui font défaut, ce qui se solde pour les hôteliers par des charges administratives conséquentes, relate vendredi le Berner Zeitung

Sans passer par la Suisse

La cause du problème a été identifiée au Consulat de Suisse à Pékin. Les touristes chinois utilisent les hôtels suisses afin d'obtenir plus facilement des visas Schengen. Les agences de voyage ont vite compris que l'administration helvétique délivrait plus rapidement les précieux sésames que les membres de l'espace Schengen. Du coup, dès qu'ils ont leurs autorisations, les touristes visitent l'Europe... sans passer par la Suisse.-

En vérité, leur démarche n'est pas entièrement légale, puisque la Suisse est habilitée à délivrer ce genre de visa uniquement si le voyageur passe par le pays. Mais comme l'administration helvétique se montre particulièrement rapide, les touristes chinois n'hésitent pas à débourser davantage dans une agence de voyage qui réservera un séjour en Suisse afin de montrer la confirmation et obtenir les visas pour ensuite annuler la réservation.

Le consulat a déjà répondu aux hôteliers qui lui ont signalé la pratique de ces agences peu scrupuleuses. Le problème est connu mais il n'y a pas de solutions. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) en a également pris connaissance mais se montre prudent. «Nous devons nous garder d'établir trop de restrictions pour les vrais touristes», ajoute le DFAE qui cherche à dégonfler la polémique. (nxp)

Créé: 28.06.2013, 15h30

Articles en relation

Une App pour les Suisses en voyage à l'étranger

Tourisme Les Suisses en voyage à l'étranger disposent dorénavant d'une appli smartphone, lancée par le Département fédéral des affaires étrangères, afin d'informer des risques et précautions à prendre quand ils sont en vacances. Plus...

Le tourisme est une mine d’or pour les saisonniers en Suisse

Emploi Alors que la saison estivale débute, de nombreux actifs vont effectuer leur transhumance: le tourisme constitue une réserve importante d'emplois saisonniers en Suisse. Plus...

Le secteur touristique devrait recevoir 310 millions

Politique fédérale La Confédération devrait dégager 310 millions de francs supplémentaires pour aider le secteur touristique. Pas question en revanche de lancer de nouvelles mesures conjoncturelles. Plus...

Pour leurs vacances, les Suisses misent sur des valeurs sûres

Tourisme A l'approche des vacances d'été, un rapide sondage auprès des voyagistes montre que les Helvètes misent plutôt sur des valeurs sûres. Plus...

La Suisse a connu une hausse des nuitées hivernales

Tourisme La neige fraîche et abondante cet hiver a apporté une bouffée d'air à l'hôtellerie suisse. La branche économique a enregistré une hausse des nuitées de 1,3% par rapport au précédent bilan saisonnier. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...