La population augmente partout, sauf à Uri

DémographieLe nombre d'habitants ne cesse d'augmenter en Suisse. Il a progressé de 1,1% en 2015. La Suisse compte désormais 2 millions d'étrangers.

Fin 2015, la population résidante permanente de la Suisse a atteint 8'327'100 personnes par rapport à 2014, ce qui représente une hausse de 89'500 habitants.

Fin 2015, la population résidante permanente de la Suisse a atteint 8'327'100 personnes par rapport à 2014, ce qui représente une hausse de 89'500 habitants. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En 2015, la population de la Suisse a progressé de 1,1%, révèle vendredi l'Office fédéral de la statistique. A la fin de l'année dernière, la population résidante permanente de la Suisse a atteint 8'327'100 personnes par rapport à 2014, ce qui représente une hausse de 89'500 habitants. Cette croissance est un peu moins forte qu'en 2014 (+1,2%) et 2013 (+1,3%).

Neuf cantons affichent une croissance supérieure à la moyenne, note l'OFS. Zoug, Vaud et Genève sont ceux dont les augmentations sont les plus importantes – respectivement +1,7%, +1,6% et +1,5%. Neuchâtel et les Grisons affichent les progressions les plus faibles (+0,4%). Uri est le seul canton où la population diminue.

Migration internationale en cause

Cette augmentation résulte essentiellement de l'apport du solde migratoire, souligne l'OFS. La migration internationale est en effet, le premier facteur de croissance démographique dans notre pays. En 2015, la Suisse a enregistré 188'500 immigrations, 116'600 émigrations, soit un solde migratoire de 71'900 personnes de nationalité suisse et étrangère. Néanmoins, ce solde est en recul de 5,7% par rapport à 2014.

A noter aussi que les principaux groupes de personnes qui arrivent ou qui quittent notre pays sont italien, français, allemand, portugais et espagnol.

C’est dans les cantons frontaliers, soit Genève, Bâle-Ville et Vaud, que l’on relève le plus grand nombre d’immigrations et d’émigrations par rapport à la population (51, 38 et 37 immigrations pour 1000 habitants ; 34 et respectivement 23 émigrations pour 1000 habitants). Appenzell Rhodes-Intérieures tient le bas du classement et affiche les taux les plus bas, soit 9 immigrations et 6 émigrations pour 1000 habitants.

Plus de naissances

Mais l’accroissement naturel, soit la différence des naissances et des décès, contribue également à la hausse de la population en Suisse, contrairement à de nombreux pays de l’UE, tels que l'Allemagne, l'Italie et le Portugal, qui affichent plus de décès que de naissances.

En 2015, la Suisse a en effet erengistré 86'600 naissances vivantes, 67'600 décès, soit un accroissement naturel de 19'000 personnes. Le nombre de naissances et de décès étaient en progression, soit +3,1% et +5,7% par rapport à l’année précédente.

Le plus de naissances à Zurich

Ce sont dans les cantons de Zurich, Appenzell Rhodes-Intérieures, Genève et Fribourg que l'on trouve les plus hauts taux de natalité, avec plus de 11 naissances pour 1000 habitants. Les taux les plus faibles sont constatés dans les cantons d’Uri, des Grisons, de Schaffhouse et du Tessin, avec moins de 9 naissances pour 1000 habitants (moyenne suisse: 10,5).

En revanche, du côté de la mortalité, C'est à Uri et Bâle-Ville que l'on constate les taux les plus importants du pays, avec plus de 10 décès pour 1000 habitants. Fribourg et Zoug sont les cantons avec les taux de mortalité les plus faibles (moins de 7 décès pour 1000, contre 8,2 pour la moyenne suisse.

La population étrangère passe le cap des 2 millions

Le nombre d'étrangers en Suisse a passé le cap des 2 millions. Il se monte à 2'048'700 personnes, soit 24,6% de la population résidante permanente. Les plus grandes communautés étrangères présentes dans notre pays sont italienne, allemande, portugaise, française et kosovare. Elles représentent plus de la moitié des résidents permanents étrangers (54%).

Là aussi, ce sont dans les cantons frontaliers que les ressortissants étrangers sont les plus nombreux, soit à Genève (41%), Bâle-Ville (35%) et Vaud (34%). Obwald, Jura, Nidwald, Uri et Appenzell Rhodes-Intérieures affichent des pourcentages inférieurs à 15%.

Enfin, au chapitre des naturalisations, 40'700 étrangers ont acquis le passeport suisse en 2015, soit une hausse de 23,9% par rapport à 2014. Sept cantons affichent un taux supérieur à la moyenne : il s’agit de Genève (3,6%), Zurich (2,7%), Valais (2,5%), Lucerne (2,3%), Appenzell Rhodes-Intérieures, Neuchâtel et Jura (respectivement 2,2%). En bas du classement, on trouve le canton de Glaris avec un taux brut de naturalisation de 0,9%.

(nxp)

Créé: 26.08.2016, 10h41

Articles en relation

L’immigration dans le canton de Genève est en chute libre

Démographie Signe possible d’un essoufflement de l’économie, les arrivées d’étrangers sont en baisse. Plus...

Genève a connu un record de naissances et décès en 2015

Démographie Le nombre de nouveau-nés croît, mais l’an dernier a aussi connu un pic de mortalité. Plus...

Dix millions d’habitants et une Suisse vieillissante

Démographie Le nombre de retraités va exploser d’ici 2045. L’arc lémanique, Fribourg et Zurich sont un peu moins touchés Plus...

La Suisse comptait 8'325'194 habitants fin 2015

Démographie Le nombre d'habitants a augmenté de 87'528 personnes. Mais le vieillissement se poursuit. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: vols et cambriolages en baisse
Plus...