La Suisse vit à crédit sur le dos de la Terre

Empreinte écologiqueDepuis lundi, la Suisse est ruinée: la population du pays a utilisé plus de ressources que ce que la nature peut produire.

C'est le WWF qui a fait le calcul.

C'est le WWF qui a fait le calcul. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Désormais, 3,3 planètes seraient nécessaires si tout le monde vivait comme la population résidente en Suisse.

Le pays vit dès lors sur le dos des autres Etats et des générations futures, écrit le WWF dans un communiqué. La charge que nous faisons peser sur l'environnement est surtout occasionnée par la consommation générale (31%), l'alimentation (28%), l'habitat (19%) et la mobilité individuelle (12%).

Les bases pour le calcul proviennent du «Global Footprint Network», une organisation partenaire du WWF: l'empreinte écologique de l'humanité est de 1,5 planète actuellement.

Pour diminuer l'empreinte écologique, on peut réduire sa consommation de viande, prendre moins souvent l'avion et la voiture, mieux isoler les maisons ou placer l'argent dans des investissements durables, écrit le WWF. (ats/nxp)

Créé: 18.04.2016, 12h44

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...