L'initiative pour un revenu de base aurait abouti

SalairesLe peuple décidera probablement d'accorder ou non à toute personne un revenu de base inconditionnel, qu'elle travaille ou pas.

Derrière le texte se tient notamment l'ancien vice-chancelier Oswald Sigg.

Derrière le texte se tient notamment l'ancien vice-chancelier Oswald Sigg. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au total, plus de 130'000 signatures ont été récoltées, ont annoncé les initiants mercredi, dont 103'641 ont déjà été certifiées. Le délai pour recueillir les 100'000 signatures nécessaires échoit le 11 octobre seulement, mais le comité d'initiative entend les déposer le 4 octobre.

Derrière le texte se tient notamment l'ancien vice-chancelier Oswald Sigg. L'initiative demande que chaque personne, active ou non, et vivant légalement en Suisse touche une certaine somme. Le montant et son financement devront être fixés dans la loi par le Parlement. Les initiants mentionnent toutefois 2500 francs par mois pour les adultes et 625 francs pour les moins de 18 ans.

Les personnes qui travaillent auraient autant d'argent en poche que maintenant: 6000 francs versés par l'employeur par exemple se composeraient nouvellement de 2500 francs de revenu de base plus 3500 francs de salaire.

Détails à régler

Les initiants sont conscients que le revenu de base peut attirer des migrants, avaient-ils annoncé lors du lancement de l'initiative au printemps 2012. Pour éviter les problèmes, il faudra fixer des conditions-cadre.

L'idée est de donner la possibilité à tout le monde de s'engager comme il l'entend, dans le social ou dans la culture par exemple. Le travail non rémunéré aujourd'hui, comme les soins prodigués aux proches, serait payé. (ats/Newsnet)

(Créé: 31.07.2013, 17h22)

Articles en relation

UBS juge antisociale l'initiative pour un salaire minimum

Position La banque helvétique se penche sur les conséquences des initiatives inscrites à l'agenda politique qui visent notamment le marché de l'emploi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.