La situation se crispe entre «JP» Nsame et Servette

FootballLe buteur grenat, légèrement blessé, ne fait plus mystère de son malaise ni de sa volonté de départ. Mais il est sous contrat… Décryptage d’un blocage.

Nsame vit mal la situation actuelle. Quelles solutions?

Nsame vit mal la situation actuelle. Quelles solutions? Image: Eric Lafargue

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le malaise s’installe. Sur la terrasse du restaurant de Balexert, Jean-Pierre Nsame ne fait plus mystère de ses états d’âme. Aux habitués ou aux employés qui lui demandent comment il va, il rétorque tout haut: «Mal.» Sa légère blessure qui le tient écarté du groupe depuis la reprise n’y est pour rien: «C’est mentalement que cela va mal», souffle-t-il encore à qui veut l’entendre.

Au cœur de son tourment, l’impasse dans laquelle il se trouve (lire ci-contre). Il veut quitter Servette pour Young Boys (qui le veut aussi) et il considère que les dirigeants genevois bloquent un transfert synonyme de progression pour lui. Il est pourtant sous contrat. On aurait aimé interroger précisément le buteur sur la question. Refus net du club, à plusieurs reprises, qui ne veut pas que son joueur s’exprime dans la presse. La situation se crispe un peu plus encore entre Nsame et le Servette FC.

Même au sein du contingent, cela laisse des traces. Nsame trottine à l’écart du groupe (en raison de sa blessure)... Et Kodro ne sait toujours pas sur quel pied danser avec son buteur en chef. «Tout peut encore s’arranger, dans un sens comme dans l’autre, et le plus tôt sera le mieux, dit l’entraîneur. Mais dans tous les cas, je ne veux pas travailler avec quelqu’un qui ne souhaite pas porter le maillot grenat.»

Trois scénarios

1. Un arrangement est enfin trouvé avec Young Boys (ou avec un autre club prêt à mettre le prix). Tout le monde est content: le joueur, qui part, et Servette, qui obtient le dédommagement financier qu’il espère depuis le début. A la commission sportive de vite lui trouver un remplaçant.

2. Dans son bon droit, Servette reste ferme sur ses prétentions et ne cède pas. Si aucune offre substantielle ne vient, alors Nsame restera Grenat cette saison. Problème: ce sera à son corps défendant et ce n’est bon pour personne. Faute d’avoir l’esprit libre, se considérant comme victime de l’obstruction de ses dirigeants, le buteur au fort caractère peut voir son rendement tomber en flèche. Il pourrait même chauffer le banc ou aller en M21. Le risque, c’est le double gâchis. Pour le joueur, s’il ne veut pas revenir à de meilleurs sentiments, qui verrait là son bras de fer se refermer sur lui. Pour le club aussi, qui serait privé des talents de buteur de Nsame si celui-ci décide de ruminer son spleen, à tort ou à raison d’ailleurs.

Le deuxième risque, c’est aussi de voir le Franco-Camerounais libre en juin 2018, si Servette n’est pas promu. A ce moment, un joueur venu gratuitement, sans salaire mirobolant et sur lequel Servette aurait pu opérer une grande plus-value aujourd’hui ne rapporterait rien au club qui l’a mis en valeur.

3. Servette reste inflexible et ne reçoit pas l’offre espérée. Nsame reste. Mais fait contre mauvaise fortune bon cœur et s’implique à nouveau à 100% pour les Grenat, oubliant son amertume. Il marque à nouveau plein de buts. Parfait pour Servette? Oui, en cas de promotion. Sinon le buteur peut partir libre en juin 2018.

Oui, le cas est complexe... (TDG)

Créé: 05.07.2017, 18h31

Etats des lieux

Le contrat Nsame est sous contrat avec Servette pour la saison 2017-2018 depuis qu’il a disputé son 18e match la saison passée. Servette est donc dans son bon droit.

La clause Nsame restera sous contrat avec Servette durant la saison 2018-2019 si le club genevois est promu en Super League. Sinon il sera libre en juin 2018.

Les propositions Young Boys veut Nsame. Une première proposition de transfert à 600 000 fr. (+ bonus revente, etc.) a été refusée. Une deuxième offre à 800 000 fr. (+ bonus ultérieurs) aurait aussi été refusée par les dirigeants grenat. Ils estiment la valeur de Nsame supérieure à ce que propose YB (1 million + bonus? 1,5 million + bonus?).

Les questions YB reviendra-t-il à la charge, le risque pour les Bernois étant de créer un précédent en payant très cher un joueur de Challenge League, fût-il meilleur buteur? Un club étranger fera-t-il une offre à la hauteur de ce qu’attend Servette? D.V.

Articles en relation

Meho Kodro: «Nsame et Servette? J’aimerais être fixé rapidement!»

Football L’entraîneur des Grenat fait le point après une semaine. Il évoque la situation actuelle, son buteur et ce qu’il attend encore. Plus...

Il y a encore plein d’interrogations autour d’un Servette en gestation

Football Les Grenat attendent encore des renforts. Nsame veut toujours partir. Cadamuro pourrait l'imiter. Reprise un brin délicate… Plus...

Il y a comme un bras de fer qui s’engage entre Jean-Pierre Nsame et Servette

Football Le buteur a fait savoir sa volonté de partir pour progresser. Le club veut compter sur lui. Et les versions diffèrent. Plus...

Xamax-Servette, c’est aussi un duel Nuzzolo-Nsame

Football Deux buteurs, deux trajectoires, deux contextes: gros plan avant le derby à la Maladière, ce dimanche (15 h). Plus...

Nsame demeure muet, Servette marque le pas…

Football Cela fait trois matches que le Camerounais n’a plus trouvé le chemin des filets. Et les Grenat ne gagnent plus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.