La Une | Mardi 30 septembre 2014 | Dernière mise à jour 21:31
Super League

Extraordinaire apothéose pour un Servette follement européen

Par Daniel Visentini. Mis à jour le 21.05.2012 6 Commentaires

Les Grenat dominent Bâle. Fin de saison parfaite. Il ne manque plus que la licence pour couronner une belle aventure

La joie d’Eudis après le but de la victoire servettienne qui ouvre la porte à l’Europe.

La joie d’Eudis après le but de la victoire servettienne qui ouvre la porte à l’Europe.
Image: Eric Lafargue

Articles en relation

Sondage

La renaissance du Servette FC, vous en pensez quoi?





Servette 2 - Bâle 1

Stade de Genève, 21?821 spectateurs.
Arbitre: M. Ouschan.
Buts: 12e Yartey 1-0; 62e Zoua 1-1; 85e Eudis 2-1.

Servette: Gonzalez; Routis (66e Karanovic), Roderick, Schneider, Moubandje; Rüfli, Nater (69e Pizzinat), Kouassi, Yartey; De Azevedo (77e Moutinho); Eudis.
Bâle: Sommer; Degen, Kovac, Kusunga, Park; Cabral; Andrist (70e Shaqiri), F. Frei (86e A. Frei), Yapi, Stocker (75e Streller); Zoua.
Avertissements: 22e Kusunga (jeu dur), 67e De Azevedo (jeu dur), 77e Degen (jeu dur), 78e Moubandje (antijeu).
Expulsion: 51e Kusunga (faute de dernier recours sur Rüfli).

Partager & Commenter

Il a enflé petit à petit, ce stade longtemps trop grand. Il a grossi comme s’il s’agissait d’effacer le purgatoire des années qui ont suivi la faillite. Il a grandi cette saison en Super League, pour un retour dans l’élite, au-delà des stupeurs et des tremblements qui l’on fait vaciller, quand le spectre d’une nouvelle banqueroute a pesé sur le Servette FC. Il a surtout crié, hier, toute cette fierté retrouvée depuis que le sérieux et les soutiens portent à nouveau les Grenat. Servette attend encore sa licence (verdict jeudi), mais dans ce match contre le grand Bâle, cette folle ferveur avait déjà le goût de l’apothéose, avec une victoire qui propulse le monde grenat en Europa League. Servette devrait entrer au deuxième tour préliminaire. Il y aura un troisième tour à remporter et, enfin, un match de barrage pour accéder aux poules, plus lucratives.

Pour son dernier match de la saison, Servette se savait donc condamné à l’exploit, afin de valider le ticket européen qu’il convoitait. Il l’a fait, mettant fin à une série de 17??défaites consécutives face aux Bâlois, mettant fin aussi à une autre série cette saison de l’ogre rhénan qui n’avait plus perdu depuis le 20 août, 26 matches sans défaites…

Avec le titre de champion et la Coupe déjà en poche, acquise aux tirs au but, les Bâlois avaient peut-être décidé d’épargner leurs stars: Shaqiri, Alex Frei, Streller ou Xhaka étaient sur le banc. Mais les remplaçants bâlois ont tous des arguments pour tenir le choc, une fois titulaires. C’est dire si ce Servette qui devait l’emporter pour assurer ses arrières a fait ce qu’il fallait dès le début. Articulés dans un 4-4-1-1 qui bouclait surtout le milieu de terrain rhénan, les Grenat ont parfaitement rempli leur rôle. Après douze minutes, le Stade de Genève saluait déjà l’exploit: un tir de Yartey, dévié par Kovac, qui trompait Sommer.

En communion

L’ovation qui accompagnait l’ouverture du score avait valeur de communion. Elle portait en elle les mercis dirigés autant vers Hugh Quennec, l’homme qui a su porter le projet de sauvetage, que vers les loges, où Joao Alves, suspendu, mesurait sans doute avec un orgueil légitime le travail accompli. Ce sont justement ces deux hommes qui sont appelés à incarner le futur grenat, sportivement et administrativement. A la vue du travail accompli depuis deux mois par Hugh Quennec et de ce que Joao Alves a rapporté depuis son retour, on veut croire que le club est entre de bonnes mains.

Yartey délivre Servette

Mais si ce premier but a transporté les quelque 22?000 spectateurs présents, si, dans la foulée, l’expulsion de Kusunga laissait les Bâlois à dix dès la 51e?minute, il était dit que rien ne serait épargné aux Genevois cette saison. Quand Zoua tirait profit d’un rare corner bâlois pour égaliser à la 62e, et que Thoune marquait à Lucerne, tout basculait à nouveau dans l’improbable, les Bernois pouvant alors contester la place européenne visée par Servette. C’est au bout d’un dernier quart d’heure fou et magique à la fois que les Grenat allaient écrire une magnifique page de leur renaissance.

C’est des pieds de Yartey que le rêve a commencé à prendre forme. Il restait cinq petites minutes à jouer et le Ghanéen adressait un centre parfait pour Eudis. On ne sait pas encore, pas plus que lui d’ailleurs, où le Brésilien a puisé l’énergie pour se lancer, le pied droit en opposition pour une volée fantastique. «Au moment où je tentais ce geste, je sentais des crampes, mais finalement c’était pas mal…, dira-t-il juste après, la tête encore dans les nuages. C’est le but le plus important de ma carrière.»

Le plus époustouflant aussi, pour un Servette européen qui n’attend plus que sa licence, jeudi matin. Chapeau au groupe grenat, pour tout ce qu’il a traversé cette saison. C’est pour la démonstration de cette force morale et de ces promesses que Genève s’est mobilisé. Avec un groupe sain, un président sérieux et un entraîneur d’exception, Servette a toutes les raisons de croire en son avenir. (TDG)

Créé: 21.05.2012, 08h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

6 Commentaires

Paul le Servettien de SION

21.05.2012, 11:08 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Bravo Servette et merci à l'entraîneur Bâlois d'avoir mis ses titulaires sur le banc des remplaçants! C'est tout de suite plus facile... FC SION Répondre



Sondage

Comment jugez-vous le prix des forfaits de ski?






Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11