Baumann: «Je quitte Servette sans amertume»

FootballLe défenseur, héros de la promotion en mai 2011 avec deux buts, parle de son expérience servettienne avec émotion.

Patrick Baumann avec le maillot grenat. Photo d'archive.

Patrick Baumann avec le maillot grenat. Photo d'archive. Image: Python

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ce sont parfois les circonstances qui décident. Et pour Patrick Baumann, elles n’étaient pas bonnes. Le défenseur genevois a beau être le héros de la promotion servettienne un soir de mai 2011, il est depuis le 30 novembre sans contrat. Servette avait besoin de se séparer de lui pour avoir une place de plus dans son contingent, un renfort de plus. Et c’est ce pragmatisme-là qui laisse aujourd’hui Baumann sur la touche.

Mais l’homme est un battant. Et il a la classe, comme l’on dit. «Je n’en veux à personne, sinon à moi, explique-t-il. Je n’ai pas d’amertume, même si ce n’est pas simple sur le plan des émotions. Mais ce n’est pas la faute de Servette si mon genou a posé problème. Le club a tout fait pour que je puisse revenir, mais il y a eu des petites complications que je vais surmonter. Alors voilà, la page est maintenant tournée. C’est un peu triste, parce que j’aime Servette. Mais je comprends aussi la situation. Et je serai le premier supporter pour le maintien du club en Super League!»

Retrouvez toutes les déclarations de Patrick Baumann dans nos éditions payantes de ce mercredi. (TDG)

(Créé: 04.12.2012, 22h15)

Mots-clés

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

A la grande mosquée, des jeunes se préparent au djihad.
Plus...