Sébastien Loeb a réussi son fabuleux défi au Colorado

AutomobilismeAu volant de sa Peugeot 208 T16, Sébastien Loeb, multiple champion du monde des rallyes, prouve une fois de plus son don exceptionnel de pilotage. Le Français a pulvérisé le record de l'impressionnante course de côte de Pikes Peak.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, et sa Peugeot 208 T16 ont marqué les esprits dimanche lors de la 91e édition de la mythique course de côte de Pikes Peak (Colorado) en pulvérisant de plus de 1 min 30 sec le record de l'épreuve.

En 8 min 13 sec 878/1000, le Français est devenu le premier pilote (toutes catégories confondues) à passer sous la barre des neuf minutes sur la montée de 20 km, composée de 156 virages et dont l'arrivée se juge à 4300 m d'altitude.

Le précédent record absolu de la «course vers les nuages», près de Colorado Springs, appartenait depuis un an au Néo-Zélandais Rhys Millen (en 9:46.164), qui a terminé 2e dimanche dans une Hyundai Genesis, relégué à près de 50 sec de Loeb après avoir pourtant amélioré son chrono de 2012 de 44 sec (9:02.192).

«Je suis très content de ce temps, j'ai eu de bonnes sensations dans la voiture, je n'ai pas fait d'erreurs, j'étais à la limite presque partout», a déclaré Loeb au sommet alors que de la neige commençait à tomber.

Avec son monstre de 875 chevaux pour 875 kilos, doté d'un aileron de 908 victorieuse au Mans et capable de passer de 0 à 200 km/h en cinq secondes, Loeb a avalé la montée (1500 m de dénivelé) à plus de 140 km/h de moyenne.

La «fierté» de Peugeot

«J'étais heureux que Peugeot me demande de participer même s'il y avait beaucoup de pression au départ étant donné l'ampleur du projet, a souligné Loeb. Grimper à 4300m d'altitude dans un véhicule qui n'a pas de contraintes réglementaires (catégorie «Unlimited»), c'est quelque chose d'incroyable.»

Le Français Jean-Philippe Dayraut, spécialiste des courses sur glace, a pris la 3e place (9:42.740), au volant d'une Mini à moteur Nissan, battant lui aussi l'ancien record absolu de Millen.

La dernière victoire de la marque au Lion à Pikes Peak remontait à 1989, lorsque l'Américain Robby Unser, octuple vainqueur de l'épreuve, s'était imposé au volant d'une 405 Turbo 16. L'année précédente, le Finlandais Ari Vatanen avait déjà remporté l'épreuve au volant de la même voiture.

A cette époque, la course se disputait en grande partie sur une piste en terre alors qu'elle est aujourd'hui entièrement asphaltée.

Pikes Peak est la deuxième plus ancienne course automobile disputée aux Etats-Unis. Elle a débuté en 1916, cinq ans après les 500 Miles d'Indianapolis.

bpe-str/bvo (afp/Newsnet)

(Créé: 01.07.2013, 08h42)

L'exploit de Sébastien Loeb

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

GE: le recul du MCG
(Image: Herrmann) Plus...