La Une | Mercredi 27 août 2014 | Dernière mise à jour 18:28
Affaire Zahia

Ribéry et Benzema en correctionnelle fin juin

Mis à jour le 18.01.2013

Les deux internationaux français sont accusés d'avoir eu recours aux services d'une prostituée mineure.

Karim Benzema et Franck Ribery.

Karim Benzema et Franck Ribery.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Franck Ribéry et Karim Benzema comparaîtront en juin devant le tribunal correctionnel de Paris dans l'affaire Zahia. Le procès, où seront jugés six autres prévenus, se déroulera les 18, 19, 25 et 26 juin.

Au cours de l'enquête, Zahia, une jeune prostituée, a affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées alors qu'elle était mineure. Elle a ensuite assuré que les joueurs ignoraient qu'elle n'avait pas 18 ans. Ribéry a affirmé qu'il ignorait effectivement son âge, tandis que Benzema (Real Madrid) a nié avoir eu des relations sexuelles avec elle.

Proxénétisme aggravé

L'affaire Zahia avait éclaté quelques mois avant la Coupe du Monde 2010 alors que la police enquêtait sur un réseau de proxénétisme autour du Zaman Café, un bar proche des Champs-Elysées à Paris qui a depuis fait l'objet d'une fermeture administrative. La société qui chapeautait cet établissement est également poursuivie pour proxénétisme aggravé, tout comme plusieurs des huit prévenus.

Le juge d'instruction avait renvoyé les deux joueurs devant le tribunal alors que le Parquet avait requis un non-lieu à leur encontre, estimant que les deux hommes ignoraient le fait que la jeune Zahia était mineure. Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une prostituée mineure est passible de trois ans de prison et de 45'000 euros d'amende. Mais il revient à l'accusation de prouver que le client savait que la prostituée n'avait pas encore atteint l'âge de la majorité. (si/Newsnet)

Créé: 18.01.2013, 20h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment