Le Suisse Max Heinzer vice-champion d'Europe à l'épée

EscrimeMax Heinzer est vice-champion d'Europe à l'épée. A Montreux, le Schwytzois de 27 ans a ajouté la médaille d'argent à ses trois médailles de bronze remportées entre 2011 et 2014.

Max Heinzer est vice-champion d'Europe à l'épée. (Dimanche 7 juin 2015)

Max Heinzer est vice-champion d'Europe à l'épée. (Dimanche 7 juin 2015) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au terme d'une journée éprouvante pour les nerfs, il a perdu en finale 15-12 contre le Français Gauthier Grumier, no 1 mondial.

C'est la 19e médaille suisse aux Championnats d'Europe depuis la 1re édition en 1981. Toutes à l'épée. Chez les hommes, seul Olivier Carrard, aujourd'hui président de Swiss Fencing et du comité d'organisation de l'Euro montreusien, a décroché l'or à ce jour (en 1982). Mais Heinzer se rapproche...

Le no 4 mondial s'est montré héroïque dans sa demi-finale face au Hongrois Gabor Boczko. Alors qu'il menait aisément 10-6, il a chuté sur une offensive de son rival et a dû recevoir des soins à la main droite, avec laquelle il tire, pendant plusieurs minutes. Boczko a pu rapidement recoller au score face à un Schwytzois sonné, pour prendre l'avantage 14-13 à une minute de la fin. Mais Heinzer le battant a pu faire valoir sa fougue pour s'imposer à la mort subite, 15-14.

Auparavant, il avait réussi un parcours exemplaire en écartant successivement dans le tableau principal le Russe Vadim Anokhin (15-4), le Hongrois Peter Somfai (15-11), le Néerlandais Bas Verwijlen (15-7) et l'Ukrainien Maksym Khvorost (14-12).

Explosif

Au bout du compte, Heinzer s'est dit «incroyablement fier» de son parcours. Et il ne se cherchait pas d'excuses, même si après sa chute il a ressenti une petite douleur à sa main (traitée au moyen d'un spray): «Le Français a mérité son titre. Il n'a commis aucune erreur et j'ai réussi 12 touches, tout de même. J'avais mis toute mon énergie dans ma demi-finale. Il n'aurait pas fallu une touche de plus, sinon je m'écroulais sur la piste.»

Heinzer a, tout au long de ce parcours épicé, dû affronter des adversaires aux styles très différents. Il a démontré toute l'étendue de son registre, qui est loin de se limiter à l'attaque. Il sait aussi faire preuve de patience, de ruse, et attendre son heure. Son explosivité et sa capacité à se motiver, au besoin en faisant appel au public, l'ont porté jusqu'en finale. Où Gauthier Grumier était le plus fort. Mais le Schwytzois est en train de se tailler un joli palmarès, lui qui par ailleurs a déjà été no 1 mondial et se révèle le tireur le plus régulier en Coupe du monde sur les cinq dernières années.

«Ce résultat va me donner confiance pour le concours par équipes de mercredi» (où la Suisse est triple tenante du titre), s'est encore réjoui le Schwytzois. Ses coéquipiers auront bien besoin de son tempérament. Car ils sont ressortis de l'Auditorium Stravinsky la tête basse dimanche. Peer Borsky, Fabian Kauter et Benjamin Steffen ont tous été éliminés en 16es de finale. Une vive déception, en particulier pour Kauter et Steffen, qui ont complètement perdu le fil à la fin de leurs duels respectivement contre Maksym Khvorost (8-15) et le Letton Mihails Jefremenko (6-15).

La veille, Tiffany Géroudet avait connu une élimination particulièrement frustrante en 8es de finale de l'épreuve féminine. La Valaisanne s'est inclinée 15-14 à la mort subite devant la Hongroise Emese Szasz, no 1 mondiale, qu'elle avait écrasée un peu plus tôt en phase de poules. Elle a pourtant mené 9-6 puis 14-13. A ce moment-là, elle a manqué la double touche qui lui aurait assuré la victoire. «Je passe très près d'une victoire contre la no 1, qui est aussi l'une de mes bêtes noires. C'est forcément décevant», a commenté la Sédunoise. Satisfaction, et non des moindres: elle a retrouvé l'escrime de ses grandes années, notamment 2011, où elle avait décroché l'or. (Si/nxp)

Créé: 07.06.2015, 22h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...