La Une | Dimanche 23 novembre 2014 | Dernière mise à jour 12:15
Cyclisme

Le CIO presse Armstrong de collaborer

Mis à jour le 18.01.2013

Le CIO a pressé vendredi Lance Armstrong de collaborer avec les organisations antidopage afin de «mettre un terme à ce sombre épisode» de l'histoire du sport.

Lance Armstrong.

Lance Armstrong.
Image: AFP

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Nous prions instamment Lance Armstrong de présenter aux autorités antidopage compétentes toutes les preuves qu'il détient afin que nous puissions mettre définitivement un terme à ce sombre épisode et aller de l'avant, plus forts et plus propres», dit l'instance olympique dans un communiqué.

«C'est assurément un jour très triste pour le sport mais on peut y voir un côté positif si ces révélations peuvent contribuer à tirer un trait sur des pratiques anciennes», estime le CIO.

Tirer les leçons nécessaires

Aussi, il «espère vivement que toutes les parties concernées tireront les leçons nécessaires de cette affaire et continueront à prendre toutes les mesures pour garantir des conditions de compétition rigoureusement égales pour tous les athlètes».

Même si les méthodes de détection s'améliorent sans cesse notamment avec l'introduction du passeport biologique, le CIO juge que «comme cette affaire le souligne, la lutte contre le dopage requiert la coopération et l'engagement d'un grand nombre de parties dont les autorités publiques». (si/Newsnet)

Créé: 18.01.2013, 17h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment