Bundespräsidentenstichwahl- wiederholungsverschiebung

Mot de l'actu

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En battant des records de durée, l’élection présidentielle autrichienne a accouché d’un vocable à la mesure de la situation: Bundespräsidentenstichwahlwiederholungsverschiebung…

Cette performance sémantique, désignée mot de l’année 2016, signifie littéralement «report de la répétition du second tour de l’élection présidentielle». Il aura en effet fallu à l’Autriche 350 jours de campagne et de processus électoraux pour mener à bien le scrutin qui a vu la victoire, dimanche 4 décembre, de l’écologiste indépendant Alexander Van der Bellen face au candidat d’extrême droite Norbert Hofer.

Le mot résume en 51 lettres la chronologie un peu folle de ce vote: un second tour, le 22 mai, annulé en juillet par la justice et reprogrammé en octobre avant d’être reporté à décembre pour cause d’enveloppes de vote mal encollées… (TDG)

Créé: 12.12.2016, 15h20

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...