Les maths se mettent au service de Star Wars

SciencesL'univers de la saga galactique a été décortiqué et quantifié par des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

Livres, jeux vidéo et autres supports ont complété l'univers Star Wars de nombreux épisodes.

Livres, jeux vidéo et autres supports ont complété l'univers Star Wars de nombreux épisodes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Grâce à un nouvel outil informatique, des scientifiques de l'EPFL ont pu obtenir des informations inédites. La démarche pourrait s'appliquer à d'autres domaines scientifiques.

Les fans de la série créée en 1970 par le réalisateur Georges Lucas savent que l'univers va bien au-delà des sept films. Mais certains pourraient être étonnés de son ampleur. Les chercheurs de l'EPFL ont dénombré plus de 20'000 personnages répartis en 640 communautés sur 294 planètes, a communiqué mercredi la haute école.

Les sept films ont donné naissance à de nombreux documents moins connus du grand public. Livres, jeux vidéo et autres supports ont complété l'univers Star Wars de nombreux épisodes. Les chercheurs autour de Kirell Benzi ont extrait les données de centaines de pages Internet consacrées à la saga.

Le bien triomphe

Parmi les 20'000 personnages recensés, 7500 jouent un rôle de premier plan. Que les fans se rassurent, au bout du compte, les bons sont supérieurs en nombre: on compte 1376 Jedis contre 724 Siths. L'analyse des dix communautés principales dévoile que près de 80% de la population de la galaxie serait humaine.

Le programme a aussi permis de les situer dans le temps. L'exercice n'est pas simple puisque l'histoire se déroule sur plus de 36'000 années, segmentées en six périodes principales.

«Pour défricher cette impressionnante forêt de données, nous nous basons sur l'analyse des réseaux, c'est-à-dire sur toutes les connexions qu'un personnage entretient avec les autres», explique Xavier Bresson, chercheur au Laboratoire de traitement des signaux 2 de l'EPFL (LTS2). Les regroupements permettent de déterminer la période à laquelle a vécu un personnage avec beaucoup de précision.

Au-delà de Star Wars

Le programme développé par les chercheurs de l'EPFL peut être utilisé au-delà de l'univers de Star Wars. «Il permet de tracer des chemins dans la masse d'informations qui s'offre en vrac sur le net», résume Kirell Benzi.

Les algorithmes peuvent trier et quantifier des quantités importantes de données. Ils sont capables de tisser des liens entre eux et de leur donner un sens. Les résultats sont présentés sous forme de graphes interactifs.

À long terme, cet outil pourrait donc être appliqué dans de nombreux domaines. «Le jour où suffisamment de documents et archives seront numérisés, cette méthode pourrait s'avérer très utile pour combler certaines lacunes dans le registre des connaissances historiques, sociologiques ou d'autres branches scientifiques», a expliqué Xavier Bresson. (ats/nxp)

(Créé: 10.02.2016, 11h33)

Articles en relation

Nouveau record pour le film «Star Wars»

Cinéma Le dernier épisode de la saga galactique a rapporté 900 millions de dollars au box-office nord-américain en seulement 50 jours. Plus...

Les fans romands font la file pour Star Wars

Cinéma Les aficionados romands ont fait la queue, mercredi, devant les cinémas pour assister au dernier volet de la saga galactique. Plus...

«Star Wars» lance ses vaisseaux à l'assaut de la planète

Cinéma Ils attendaient son retour depuis dix ans: de la France à l'Afrique du Sud, des millions de fans vont découvrir mercredi la suite de la saga «Star Wars». Plus...

Star Wars a généré plus de 2 millions de tweets

Cinéma Plus de deux millions et demi de tweets ont été publiés autour de Star Wars au cours des 30 derniers jours dans le monde, selon des données diffusées mardi par Twitter. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trois ans ferme pour Cahuzac
Plus...