Cet avion géant pourra un jour lancer des fusées

AviationLe projet Stratolaunch, dévoilé mercredi, est porté par Paul Allen, le cofondateur de Microsoft. Premier vol d'essai en 2019.

Cet avion, propulsé par six réacteurs et conçu avec un double fuselage, a été sorti de son hangar dans le désert de Mojave (sud-ouest des Etats-Unis). (Mercredi 31 mai 2017)

Cet avion, propulsé par six réacteurs et conçu avec un double fuselage, a été sorti de son hangar dans le désert de Mojave (sud-ouest des Etats-Unis). (Mercredi 31 mai 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Stratolaunch, une société financée par Paul Allen, le cofondateur de Microsoft, a dévoilé mercredi un avion géant capable de lancer des fusées dans l'espace et dont le premier vol d'essai est prévu pour 2019.

Cet avion, propulsé par six réacteurs et conçu avec un double fuselage, a été sorti de son hangar dans le désert de Mojave (sud-ouest des Etats-Unis). Le projet avait été lancé en 2011 par Paul Allen et l'ingénieur Burt Rutan qui avait mis au point SpaceShipOne, le premier engin commercial à avoir complété un vol suborbital, en 2004.

Paul Allen n'a plus aujourd'hui de fonctions dirigeantes au sein de Microsoft même s'il en est encore actionnaire. Sa fortune est estimée à plus de 20 milliards de dollars.

«Cela représente une étape historique dans notre ambition de concrétiser la vision de Paul Allen qui est de normaliser l'accès aux vols en orbite basse», a souligné Jean Floyd, le responsable de Stratolaunch Systems Corporation. «C'est le premier avion de ce genre et nous allons être très rigoureux dans la phase d'essai», a-t-il ajouté.

Envergure : 117 mètres

L'appareil repose sur 28 roues, pèse près de 230 tonnes et a une envergure de 117 mètres pour une longueur de plus de 72 mètres. Il sera capable de transporter et de lancer une fusée pour placer en orbite basse des satellites ou d'autres équipements et éventuellement emporter des êtres humains. Selon ses concepteurs, un tel système apporte plus de flexibilité que de faire décoller des fusées directement depuis la terre.

La conquête de l'espace voit s'affronter les grands patrons de l'informatique et de la Silicon Valley comme Paul Allen, Jeff Bezos ou encore Elon Musk dont la société Space X doit lancer jeudi sa capsule non-habitée Dragon à bord de sa fusée Falcon 9 vers la Station spatiale internationale (ISS) pour une onzième mission de livraison d'approvisionnement et de matériels d'expériences scientifiques. Elon Musk est également le fondateur du constructeur de voitures électriques Tesla.

Ce n'est pas la première fois qu'un milliardaire américain présente un projet d'avion géant. Le célèbre Howard Hughes avait fait fabriquer au milieu du siècle dernier un hydravion géant appelé «Spruce Goose». Il n'avait volé qu'une seule fois en 1947. Il est aujourd'hui exposé dans un musée de l'Oregon (nord-ouest). (afp/nxp)

Créé: 01.06.2017, 04h53

Articles en relation

Microsoft a tardé à faire un correctif gratuit

Cyberattaque Lorsque WannaCry a été détecté vendredi, Microsoft avait annoncé la réactivation gratuite d'une mise à jour pour les anciennes versions, mais «trop tard». Plus...

Nouvel ordi de Microsoft: les étudiants visés

Technologie Ce nouvel appareil sera équipé du logiciel d'exploitation Windows 10 S et sera commercialisé dès le mois prochain dans plusieurs pays. Plus...

Quasi-collision entre un drone et un avion de Swiss

Suisse La catastrophe a été évitée de peu le 6 mai dernier, lorsqu'un avion de la compagnie a entamé sa descente sur Zurich. Plus...

Un avion de ligne escorté par des F-22 américains

Etats-Unis Après un incident en vol, un Airbus A321 parti de Los Angeles en direction de Hawaï a été encadré par l'armée de l'air. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...