Boire du thé vert ou noir est bon pour le coeur

SantéBoire du thé vert ou noir tous les jours a un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires en raison de sa forte teneur en flavonoïdes, selon des travaux présentés vendredi devant un congrès de cardiologie.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il faut trois tasses par jour pour que ce soit efficace» a précisé Anne-Marie Roussel, professeur de biochimie à l'Université Joseph Fourier à Grenoble, pendant les Journées européennes de la Société française de cardiologie qui se tient à Paris jusqu'à samedi.

Selon diverses études internationales parues ces dernières années, le thé pourrait jouer un rôle dans la prévention du diabète et de l'obésité mais permettrait également de diminuer le risque de développer diverses pathologies cardio-vasculaires.

Au moins deux études font état d'une diminution des accidents vasculaires cérébraux (AVC) allant de 13 à 23% chez les buveurs de thé réguliers.

Effet vasodilatateur

Mais alors qu'il s'agissait quasi exclusivement d'études épidémiologiques, des chercheurs travaillent désormais sur les mécanismes d'action des flavonoïdes contenus dans le thé.

Parmi ceux-ci figurent notamment l'effet vasodilatateur «qui est au coeur de la protection cardiovasculaire et aujourd'hui mesurable en clinique», selon Anne-Marie Roussel.

Elle cite également la modification du métabolisme de l'endothélium, le tissu qui forme le revêtement interne des vaisseaux sanguins. Un dysfonctionnement de la fonction endothéliale est la première étape d'un processus pouvant mener à un accident cardiovasculaire, a expliqué pour sa part le Pr Eric Bruckert, chef du service d'endocrinologie et de prévention des maladies cardiovasculaires à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Bon pour les femmes enceintes

Grâce à la mesure de la fonction endothéliale, des chercheurs ont pu montrer que certains aliments permettaient une amélioration de cette fonction. «Pour les fruits, les légumes et le poisson, les effets sont faibles, l'amélioration est plus significative pour le cacao ou le vin, mais c'est le thé qui entraine l'amélioration la plus importante» résume le Pr Bruckert.

D'après les études, le thé serait également capable de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides (un autre type de lipide) dans le sang et d'agir sur «la résistance à l'insuline» (qui se traduit par une moins bonne utilisation du sucre par l'organisme et joue un rôle dans l'apparition du diabète de type 2). Mais pas question d'ajouter du sucre ou du lait dans son thé, ce qui risque d'effacer ou de diminuer fortement son effet bénéfique, prévient Anne-Marie Roussel.

Quant aux femmes enceintes, elles ne devraient pas dépasser trois tasses par jour car le thé «à très haute dose, chez certains sujets», est susceptible d'entraver l'absorption du fer dans l'organisme. «Par précaution et par bon sens, il est inutile de boire un litre de thé par jour», ajoute-t-elle. (afp/Newsnet)

(Créé: 18.01.2013, 18h42)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.