Pascal Gavillet: Le monde au diapason des cinéastes - ou l'inverse?

La revue des blogsCyril Aellen: Diminution des prestations ou réformes ? Claude Bonard: De Platon à Emmanuel Macron. Maurice-Ruben Hayoun: Au bord de la Mer morte. Sylvie Neidinger: Trump dit être " allé au Pape". Carol Scheller: Pour les jeunes sans avenir, Israël reste la terre promise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Pascal Gavillet: Le monde au diapason des cinéastes - ou l'inverse?

Les cinéastes mettent en scène le monde et le monde va mal. Nulle transitivité à l'oeuvre dans ce qui précède mais le constat que les auteurs cannois se veulent souvent sérieux, cérébraux et dogmatiques. Tous? Non. N'ayant plus le temps matériel de bloguer quotidiennement, voici quelques instantanés, à peine plus que des tweets, sur les films vus en concours depuis lundi.1) Good Time de Josh et Benny Safdie: Robert Pattinson à chaque fois surprenant. D'un rôle à l'autre. Présence et regard, charisme et fougue, pas de substantif pour sauvage. Pas de Pulp Fiction à citer, nous sommes clairement ailleurs. 2) Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos. D'une folie l'autre, exercice de misanthropie métaphorique, histoire de vengeance dévastatrice. Un jeune garçon tire les ficelles, Kidman, Farrell and family en sont les victimes. Beaux cadrages, mise en scène sûre d'elle, propos prétentieux. 3) Happy End de Michael Haneke. Au début, des plans pris depuis un portable. (...) 4) Le Jour d'après de Hong Sang-soo (...) 5) Hikari de Naomi Kawase (...)

Cyril Aellen: Diminution des prestations ou réformes ?

De mon point de vue, le refus d'ajuster à la hausse les tarifs des TPG, décidé souverainement par le peuple genevois, est une erreur. Mais diminuer l'offre des transports publics, condition cadre indispensable d'une économie prospère et durable, m'apparaît être une faute politique. A court terme, le déblocage d'une subvention complémentaire de 7,7 millions me semble être la seule solution raisonnable. Elle permettra aux TPG de maintenir ses actuelles prestations. Et il est illusoire de penser qu'avec un refus de ce crédit supplémentaire l’État fera de réelles économies. /...) On n'attend pas des membres du Conseil d'Etat qu'ils se comportent comme des super-secrétaires généraux mais comme des femmes ou des hommes politiques responsables, visionnaires et ambitieux pour Genève.

Claude Bonard: De Platon à Emmanuel Macron

Monsieur Emmanuel Macron, nouveau président de la République française, s'est exprimé à plus d'une reprise, s'adressant au monde politique et aux médias en affirmant : «Je resterai le maître des horloges, il faudra vous y habituer, j’ai toujours fait ainsi ». Cette notion de « maître des horloges » est intéressante à plus d'un titre car qui dit horloges fait nécessairement référence au temps. L'historien français François Audigier a écrit à propos du temps : « Le temps n’est pas l’objet de l’histoire mais il en est une composante consubstantielle. (…) A la linéarité des temps historiques dans une perspective positiviste a succédé la trilogie braudélienne, temps long, moyen, court, elle-même aujourd’hui fortement diversifiée. C’est une multiplicité de temps que travaillent les historiens et la notion d’événement a changé. » Or ce qui est vrai pour les historiens l'est à plus forte raison s'agissant du champ politique. Déjà du temps de Platon, les clepsydres égyptiennes introduites en Grèce servaient à mesurer la longueur des discours politiques. (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Au bord de la Mer morte

Ce paysage quasi lunaire avec des traces inimaginables de l’érosion éolienne ou autre, me rappelle toujours la saga abrahamique, ce personnage semi légendaire qui a fondé, sans le savoir vraiment, l’identité juive, même la nôtre, contemporaine. Ernest Renan avait un peu raison de dire que le désert est monothéiste. Rien ne bouge, rien n’est à l’échelle humaine, l’homme, pour y survivre, doit vraiment s’atteler à la tâche. Pas une goutte d’eau, pas un brin d’herbe Rien, absolument rien. De temps en temps des camps de bédouins avec des chèvres faméliques qui tentent de brouter quelque chose. Parfois un chameau. Mais nul être humain n’est visible : les bédouins se mettent à l’abri sous la tente, sirotent leur thé sirupeux et sont très économes de la moindre mobilité. C’est qu’il faudrait alors se réhydrater chaque fois et ici l’eau est une denrée rare. (...)

Herbert Ehrsam: 4,7 milliards pour renflouer la CPEG peut-être, même, sous-estimé ?

Pour le Comité, il faut par tous les moyens refuser tout refinancement de la CPEG sans changement du système soit l'abandon de la primauté des cotisations, le passage à 50%-50% comme la plupart des entreprises et supprimer l'augmentation automatique annuel. Les retraités n'ont pas d'ajustement automatique annuel. Que ce soit le monde ouvrier ou commercial comme le domaine bancaire, contrairement à la fonction publique, les employés ne savent pas quel sera leur sort demain entre les fusions, la compressions de personnel, etc. et en tant qu'ancien représentant du personnel d'une partie de cette branche je suis bien placé pour dire que les belles années sont depuis longtemps derrière nous. Je tiens à rappeler que les partis "tous confondus" ne représentent qu'environ 40% de la population !

Sylvie Neidinger: Trump dit être " allé au Pape"

Donald Trump pour commentaire de sa visite au Vatican dit "être allé au Pape". Comme "la vache va au taureau" ...disait-on dans les campagnes. Sa phrase exacte :" we went to the pope. Very impressive. The pope was terrific". Le n°1 des USA démontre là encore son langage inadapté, sans vocabulaire. Dire "enfantin" ne convient pas. Un enfant parle mieux! Il ne maîtrise pas sa propre langue. Et ne s'exprime que par superlatifs: super, génial, terrible.C'est juste incroyable car ce personnage tout droit sorti d'une BD dirige un Etat ! Lorsque Macron fut élu, un humoriste avait lancé que pour la première fois dans l'histoire, un président français parle mieux l'anglais que le président des USA. (...)

Carol Scheller: Pour les jeunes sans avenir, Israël reste la terre promise

A la fin des années quatre-vingts, déjà, les Gazaouis ont commencé à avoir des difficultés pour obtenir une autorisation de travail en Israël. Pourtant, une grande partie de la population en dépendait pour sa survie. Petit à petit, ce qui était normal devenait exceptionnel : depuis 10 ans, ce n’était plus possible de partir tôt – très tôt ! – le matin et revenir le soir après une journée de travail comme cela peut encore se faire entre la Cisjordanie et Israël. Le blocus économique et politique imposé par l’état d’Israël dure depuis 10 ans, cette situation kafkaesque touche de plein fouet la jeune génération. Un article récent en français de l’Electronic Intifada explique cette situation. Je le traduis ici de l’anglais. (...)

PDC Carouge: Longue vie au vide grenier!

Ce dimanche des centaines de Carougeois videront leur grenier ou leur cave. Ils viendront vous proposer leurs vieux coups de cœur. Le soleil a déjà confirmé sa présence. L’ ambiance sera géniale, les prix à la tête du client. Bref, une vraie animation, comme on les aime. Mais souvenez-vous… Cela avait presque tourné au vinaigre. En 2014, le Conseil Administratif avait décidé de restreindre la voilure. Cela ne faisait pas bien, tout ces populos sur la voie publique. De plus, il fallait chasser à tout prix les marchands du Temple ( nos pauvres commerçants carougeois). Et puis tout ce boulot, l’organisation, la surveillance, la remise en ordre…usant de chez usant. Alors zou ! Du balai ! (...) Mais Zorro est arrivé

(TDG)

Créé: 26.05.2017, 12h17

Articles en relation

Béatrice Deslarzes: Ziegler-Brabeck, un contraste éclatant

La revue des blogs Le groumeur g'nevois: Bonnant franchit le Rubicon. Joseph Daher: Genève, une laïcité déformée? Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël IV : Au bord de l’eau. Pascal Carlier: Saffie Rose, portrait d'une combattante croisée... Plus...

John Goetelen: Le “ni-ni” de Macron et le “et-et” de May

La revue des blogs Patrick Dimier: Le tsunami Macron. Xavier Comtesse: Sell in, Sell out. Rémi Mogenet: Georgina Mollard nous a quittés. Maurice-Ruben Hayoun: Lettres d’Israël III, le vieux souk de Natanya. Esther Alder: Les villes renforcent leur engagement en faveur des migrants. Plus...

Mireille Vallette: La mosquée de Plan-les-Ouates inaugurée dans la joie et l’harmonie.

La revue des blogs Jean-Noël Cuénod: Gouvernement Macronvélique, entre caviar et knout. Jean-Dominique Michel: Une nouvelle stratégie pour la pleine conscience.Pascal Gavillet: Cannes 2017 : détournement de Godard.Claude Bonard: "Piogre, sa crémière et sa cuirasse..." Pascal Décaillet: Le tram 12 a bon dos ! Plus...

Jacques-Simon Eggly: Fabrice A ne devrait jamais sortir

La revue des blogs Catherine Armand: Et pour quelques briques de plus. Bernard Comoli: Une attaque contre les Gamela. Jean-Michel Olivier: La route et le jardin (Jean-François Duval). Michel Lambert: La démocratie française. Pascal Gavillet: les années Act Up à l'écran... Plus...

René Longet: Pendant ce temps… les bois tombent

La revue des blogs Pascal Gavillet: Zvyagintsev place la barre haut d'entrée. Rémi Mogenet: Animaux dans la ville: l'Amérique naturelle. Jean-Rossiaud: Le candidat de la transition salue le ministre de la transition. Daniel Warner: The End of Liberal Internationalism. Jean-René Belliard: Comprendre l'après-Daech. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...