La Une | Vendredi 31 octobre 2014 | Dernière mise à jour 22:43
Indonésie

Les organisateurs tentent de maintenir le concert de Lady Gaga

Mis à jour le 16.05.2012

Les organisateurs du concert de Lady Gaga ne se laissent pas démonter. Malgré une interdiction de police, ils ont déclaré qu'ils feraient tout pour qu'il puisse avoir lieu.

Le concert de Lady Gaga prévu à Jakarta a provoqué de nombreux remous.

Le concert de Lady Gaga prévu à Jakarta a provoqué de nombreux remous.
Image: AFP

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Les organisateurs du concert de Lady Gaga en Indonésie, pays musulman le plus peuplé de la planète, ont promis mercredi de combattre une décision policière interdisant à la star trash de la pop de se produire à Jakarta après avoir été qualifiée de «satanique» par des islamistes.

«Little Monsters, soyez patients», écrit le promoteur Big Daddy sur son compte twitter «bigdaddyid», s'adressant par leur surnom aux fans de la chanteuse américaine.

«Soyez patients, s'il vous plaît. Nous vous tiendrons au courant. Nous poursuivons le combat», ajoute la société.

Le porte-parole de Big Daddy en Indonésie, Arif Ramadhoni, a été muet sur la forme que pourrait prendre une sortie de crise, assurant simplement que la société discutait avec plusieurs parties concernées.

50'000 billets vendus

«Nous essayons toujours de trouver un moyen de tenir le concert et nous demandons à chacun d'être patient», a-t-il déclaré sans plus de précisions.

La police indonésienne a annoncé mardi qu'elle n'accorderait pas d'autorisation au concert de Lady Gaga à Jakarta le 3 juin, dont les 50'000 billets se sont vendus en deux semaines environ.

Le spectacle pourrait cependant avoir lieu dans une autre ville, pour laquelle un permis séparé serait nécessaire, a indiqué la police.

Les forces de l'ordre ont suivi la recommandation négative donnée par leurs homologues à Jakarta qui ont dit avoir reçu une plainte du Conseil des oulémas, la plus haute instance religieuse islamique en Indonésie. «Ses costumes sont trop sexy et érotiques», a expliqué un porte-parole de la police de la capitale.

Lady Gaga satanique

Le Front des défenseurs de l'islam (FPI), bien connu pour ses raids souvent violents contre les bars et les salons de massage, avait promis de réunir «trente mille» manifestants à Jakarta afin d'empêcher Lady Gaga de «répandre sa foi satanique».

Mercredi, le FPI ne semblait pas prêt au compromis.

«Si Lady Gaga veut encore se produire ici, qu'elle le fasse. Mais soyez prêts au chaos à Jakarta. Nous sommes prêts à être jetés en prison et être tués. Nous ferons tout pour l'arrêter», a déclaré le président de FPI à Jakarta.

La police nationale ne semblait pas plus conciliante. «La police de Jakarta a dit qu'elle ne peut pas recommander un concert de Lady Gaga ici et ce sont eux les responsables de la sécurité. Il n'y a donc pas de moyen de faire autrement», a déclaré Saud Usman Nasution, porte-parole de la police nationale. (afp/Newsnet)

Créé: 16.05.2012, 10h30

Portail annuaire/services

Commerce