Le fromage suisse s'exporte à Moscou, mais les Russes désertent Genève

Relations internationalesLes exportations suisses de produits laitiers vers la Russie ont connu une hausse inhabituelle depuis l’entrée en vigueur de l’embargo russe.

Image: Keystone (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les tensions entre l’Europe et la Russie profitent à certains exportateurs suisses mais pas aux commerçants genevois. Les riches clients russes se font rares, notamment dans les boutiques huppées de la rue du Rhône.

Malgré les mises en garde du Conseil fédéral, des exportateurs suisses profitent de l’embargo russe sur les produits agricoles européens, en vigueur depuis le 8 août. Selon les derniers chiffres de septembre publiés mardi par l’Administration fédérale des douanes, les exportations de denrées alimentaires suisses vers la Russie ont augmenté de 8,3% à 20,6 millions de francs, par rapport à la même période de l’an passé.

«Parmi les plus dépensiers»

«Bien sûr que l’on a remarqué qu’ils ne sont plus là!» s’exclame un responsable de la joaillerie Chatila. «On ne peut pas chiffrer les pertes, complète le collaborateur, mais les Russes sont parmi les clients les plus dépensiers. Ils avaient pour habitude de venir en jet privé à Genève et d’y rester un ou deux jours pour faire le plein.»

A Cointrin, la baisse de fréquentation est notable. Le Matin Dimanche a révélé des chiffres éloquents: les vols privés entre Moscou-Sheremetyevo et Cointrin auraient chuté de 57% par rapport à l’année précédente. Selon le directeur de la société qui livre ces données, «les sanctions ont donné un coup d’arrêt aux voyages individuels». C’est donc tout le secteur de l’aviation civile qui subit les conséquences du conflit entre la Russie et l’Ukraine. En témoigne cette réduction de 11% du nombre de vols commerciaux au départ de la Russie.

Dès lors, l’hôtellerie genevoise a constaté à son tour le ralentissement: en 2013, 8323 nuits d’hôtel étaient vendues à la clientèle russe. Cette année, le nombre de nuitées s’élève à 5852, soit une baisse de 29,7%.

Sur le quai du Mont-Blanc, le Grand Hôtel Kempinski ne fait pas exception: «La clientèle russe, qui a toujours été bien présente chez nous, a baissé de 10% en 2014», fait savoir une porte-parole.

Développement dans nos éditions imprimées, internet et iPad du 22 octobre. (TDG)

(Créé: 22.10.2014, 08h09)

Articles en relation

Le dessin du 22 octobre

Herrmann Le fromage suisse profite de l'embargo russe. Plus...

Des Russes lorgnent sur la Suisse pour importer du fromage

Embargo Des officiels russes le confirment: la Suisse ne sera pas touchée par l'embargo décidé par Moscou sur certains produits de l'Union Européenne. Une aubaine pour les groupes économiques, surtout ceux actifs dans les produits laitiers. Plus...

L'embargo russe va engorger le marché européen

Denrées alimentaires Les sanctions russes sur les denrées alimentaires européennes et américaines risquent d'engorger le marché et de faire chuter les prix des produits périssables comme les tomates, les pommes et les pêches. Plus...

Embargo russe sur les produits européens et américains

Crise ukrainienne Il n'y aura plus de viande, poisson, fromage, lait, légumes et fruits en provenance des USA ou de l'UE, a annoncé Moscou. L'espace aérien russe sera aussi peut-être interdit. Plus...

Sondage

Le fromage suisse profite de l'embargo russe...





Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Présidentielle
Plus...