La Une | Lundi 21 avril 2014 | Dernière mise à jour 16:15
Rénovation

Evian s’offre un nouveau golf. Un bijou

Par Michel Eggs. Mis à jour le 09.07.2013 3 Commentaires

Après neuf mois de travaux titanesques, le parcours qui surplombe le Léman accueille à nouveau les golfeurs.

Les hommes clés du «Evian»: de g. à d., J. Bungert, F. Riboud et Y. Le Hec.

Les hommes clés du «Evian»: de g. à d., J. Bungert, F. Riboud et Y. Le Hec.
Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Si au cours de ces trente dernières années il y en avait une durant laquelle il ne fallait pas réaliser un golf, c’était bien celle-ci!» Franck Riboud, PDG du groupe Danone, auquel appartiennent les Eaux d’Evian ainsi que l’Evian Resort (hôtels prestigieux, casino, golf), ne cache pas son soulagement et sa fierté en faisant découvrir le parcours de la station thermale qui accueille à nouveau les golfeurs depuis le 1er juillet. Des travaux gigantesques ont été réalisés pour remodeler complètement le parcours et le rendre plus compétitif afin d’être digne de l’appellation «Grand Chelem». C’est que le tournoi d’Evian, déplacé de juillet à septembre, devient dès cette année un Major du prestigieux tour professionnel américain de golf féminin (LPGA).

Frank Riboud ne tarit pas d’éloges pour l’équipe qui a travaillé sous la responsabilité de Yannick Le Hec, le superintendant du parcours entouré d’experts internationaux. «En janvier, il a fait très froid, mais on pensait que cela n’allait pas durer. En février, on a trouvé que l’hiver était long. En mars, sous la neige, on s’est dit que le printemps allait arriver et que cela s’arrangerait. Mais après le froid et la neige, on a été confronté à la pluie. Le terrain était si boueux que les gros engins ne pouvaient plus y accéder. On était réellement dans la m…» raconte le PDG.

Les gradins et l’immense tribune à l’arrivée du 18e trou ont été démantelés. Tout le parcours n’est plus qu’herbe verte, pierres, plans d’eau (dont un de 100 mètres à franchir à la volée sur le 5e trou) et bunkers de sable pour corser la difficulté. Pour parler business autour d’un verre de champagne, les VIP auront certes leur espace, mais à l’écart. (TDG)

Créé: 09.07.2013, 23h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Vierotchka Hart

10.07.2013, 09:00 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 8

Et tous les produits chimiques et toxiques utilisés en grandes quantités pour maintenir le gazon vont finir dans le lac. Répondre



Les plus lus ailleurs

Articles les plus envoyés

Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11

Le sport en image

Infographie