Parrains de baptême: les mafieux sont bannis

SicileL'évêque Pennisi a publié jeudi un décret interdisant aux hommes de la mafia de devenir parrains dans son diocèse.

Mgr Michele Pennisi, archevêque de Monreale, près de Palerme, s'en prend à la mafia.

Mgr Michele Pennisi, archevêque de Monreale, près de Palerme, s'en prend à la mafia. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un archevêque de Sicile ne souhaite plus voir des mafieux devenir des parrains de baptême et vient d'émettre un décret où il édicte ses règles.

«J'ai voulu prendre un décret pour que les choses soient claires», explique à l'AFP Mgr Michele Pennisi, archevêque de Monreale, près de Palerme. «La mafia a depuis toujours emprunté le terme de parrain à l'Eglise pour donner à ses chefs une respectabilité religieuse alors qu'il y une incompatibilité totale entre les deux mondes», a ajouté le prélat, qui compte dans son diocèse la commune de Corleone, fief historique de la mafia.

En février, Mgr Pennisi avait déjà manifesté son courroux en apprenant que le fils de Totò Riina, l'un des chefs de Cosa Nostra les plus sanguinaires que l'Italie ait connus, avait été choisi comme parrain lors d'un baptême catholique. «Permettre au fils de Riina d'être un parrain de baptême est un choix critiquable, et pour le moins inopportun», avait-t-il alors dénoncé.

Cette affaire l'a poussé à aller plus loin et à publier jeudi ce décret: «ne peuvent pas assumer la charge de parrain lors d'un baptême ou d'une confirmation tous ceux qui appartiennent à des associations mafieuses».

Absence de preuves

Mais au pays où l'omertà est reine, «difficile de savoir avec certitude» si un futur parrain est ou non un mafieux, admet Mgr Pennisi. «S'il n'y a pas eu condamnation par la justice, on ne peut pas se permettre de juger les gens sur de simples rumeurs, sans preuves», ajoute-t-il en souhaitant que son décret «puisse ouvrir une porte aux mafieux qui souhaitent se repentir». «Si l'un d'eux me disait s'être trompé, demander pardon pour le mal qu'il a fait, alors nous pourrions envisager un chemin de conversion», conclut celui qui n'en est pas à sa première confrontation avec la Pieuvre.

Déjà en 2008, alors qu'il était évêque à Piazza Amerina, dans le centre de la Sicile, il avait été menacé de mort pour avoir interdit les obsèques solennelles d'un chef mafieux. (afp/nxp)

Créé: 17.03.2017, 16h28

Articles en relation

Le conseil municipal de la ville du «Parrain» dissous

Italie Corleone en Sicile a été placée sous le contrôle de commissaires nommés par le gouvernement avant de nouvelles élections. Plus...

Mexique: un ténor de la mafia italienne arrêté

Enquête Giulio Perrone, ténor de la Camorra et l'un des fugitifs les plus recherchés par la justice italienne, a été arrêté. Plus...

Le recours d'un mafieux de la 'Ndrangheta rejeté

Mafia calabraise Le Tribunal pénal fédéral a rejeté le recours qu'il a introduit contre son extradition. Réfugié en Valais, l'homme doit être livré à l'Italie. Plus...

Un chef présumé de la Camorra sous les verrous

Mafia Un haut responsable présumé d'un clan de la Camorra, la mafia napolitaine, a été arrêté en Espagne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...