Valls n’est pas investi par En Marche! mais il n’aura pas de candidat face à lui

Pour les législatives, La République en marche a désigné 428 premiers candidats sur 577, pour moitié sans mandat électif.

L'ancien premier ministre Manuel Valls a eu chaud. Le mouvement d'Emmanuel Macron s'est montré clément en ne lui opposant pas de candidat.

L'ancien premier ministre Manuel Valls a eu chaud. Le mouvement d'Emmanuel Macron s'est montré clément en ne lui opposant pas de candidat. Image: Reuters /Gonzalo Fuentes

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«On ne claque pas la porte au nez d’un ancien premier ministre. La candidature de Manuel Valls a été examinée respectueusement. Elle ne répond pas aux critères fixés pour tous nos candidats, puisqu’il a fait trois mandats parlementaires. Mais nous n’investirons pas de candidat face à lui.» La réponse du mouvement qui soutient le président élu, Emmanuel Macron, aux offres de services de Manuel Valls était très attendue mercredi, lors de la présentation de 428 candidats. Elle est ferme mais sans déclaration de guerre, puisque La République en marche ne présentera pas de candidat dans sa circonscription d’Evry.

Richard Ferrand, secrétaire général d’En Marche!, a insisté jeudi sur la physionomie des 428 candidats investis, qui devaient répondre à cinq critères de probité, de renouvellement et d’adhésion au projet d’Emmanuel Macron. «Notre mouvement marche sur deux jambes: le rassemblement et le renouvellement», expliquait Richard Ferrand. Il y a donc, parmi ces candidats, des élus locaux de droite et de gauche, du parti de François Bayrou, allié d’En Marche!, 24 députés PS sortants et pour l’instant aucun député sortant LR. Cependant, 148 circonscriptions restent à pourvoir: une porte reste donc ouverte à d’éventuels ralliements à droite. La nomination du premier ministre, lundi, pourrait peser sur la décision de certains élus Républicains de rejoindre l’aventure.

En Marche! a par ailleurs respecté sa promesse de renouvellement en accordant l’investiture pour moitié à des candidats issus de la société civile, c’est-à-dire sans mandat électif. Ce qui est totalement inédit en France.

Parmi eux, Joachim Son Forget, radiologue et référent EM! pour les Français de Suisse, Gaspard Ganzer, le chargé de communication du président Hollande, le mathématicien, médailé Fields, Cédric Vilani et Eric Halphen, ex-juge d’instruction et écrivain.

En outre, comme annoncé, la parité parfaite homme-femme a été respectée. Le plus jeune des candidats a 24 ans, la plus âgée 72 ans, pour une moyenne d’âge s’établissant à 46 ans, quand l’actuel âge moyen des députés est de 60 ans.

(TDG)

Créé: 11.05.2017, 18h25

Articles en relation

Valls vote Macron, le PS va-t-il survivre?

Présidentielle La parenthèse ouverte par François Mitterrand est-elle en train de se refermer dans l'esclandre. Le PS français est-il, oui ou non, socio-démocrate... Analyse. Plus...

Valls ne remplit pas les critères d'une investiture

France L'ancien Premier ministre de François Hollande a reçu une fin de non-recevoir de la part du mouvement d'Emmanuel Macron. Plus...

«Ce Parti socialiste est mort, il est derrière nous»

France Au risque de fâcher son parti, Manuel Valls souhaite s'«inscrire» dans le mouvement du président élu Emmanuel Macron. Plus...

Valls se rappelle au bon souvenir de Macron

Présidentielle L'ancien homme fort du gouvernement se verrait bien revenir à l'Elysée dans quinze jours, après la victoire d'Emmanuel Macron. Plus...

Valls soutient Macron, la gauche est en crise

Présidentielle française En choisissant Emmanuel Macron pour la présidentielle, l'ex-Premier ministre tourne le dos au candidat de son propre parti qui se retrouve isolé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.