Deux inculpations liées aux attentats de Paris

BruxellesLe couple interpellé à Laeken dans l'agglomération bruxelloise est soupçonné d'avoir fourni de faux documents.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice belge a procédé à deux nouvelles inculpations dans l'enquête sur les attentats de Paris qui avaient fait 130 morts le 13 novembre 2015 et avaient été revendiqués par le groupe Etat islamique, a annoncé jeudi le parquet fédéral belge.

Farid K. et Meryem E. B., interpellés mardi à Laeken dans l'agglomération bruxelloise, «sont soupçonnés d'avoir fourni à Khalid El Bakraoui de faux documents utilisés lors de la préparation des attentats de Paris», selon un communiqué du parquet fédéral.

Khalid El Bakraoui est un des trois kamikazes qui s'étaient fait exploser lors des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016 (32 morts), des attaques perpétrées par la même cellule djihadiste, que celle à l'origine du 13 novembre.

Farid K. a été inculpé «du chef de participation aux activités d'un groupe terroriste et de faux et usage de faux en écriture», puis a été incarcéré, a précisé le communiqué.

Aide logistique

De son côté, «Meryem E. B. a été inculpée de faux et usage de faux en écriture et remise en liberté moyennant le respect de conditions», a-t-il ajouté.

Une vingtaine de personnes au total ont été inculpées depuis novembre 2015 dans le volet belge de l'enquête sur les attentats parisiens, préparés depuis la Belgique.

Elles sont principalement suspectées d'avoir fourni une aide logistique aux commandos du 13 novembre (transport ou location de planques en Belgique) ou d'avoir aidé Salah Abdeslam, seul survivant des commandos, dans sa cavale de quatre mois.

Ce dernier, actuellement incarcéré en France, avait été arrêté le 18 mars 2016 dans la commune bruxelloise de Molenbeek, précipitant les attentats de Bruxelles commis quatre jours plus tard par d'autres membres de la cellule djihadiste, . (ats/nxp)

(Créé: 12.01.2017, 09h55)

Articles en relation

Deux relais des attentats de Paris condamnés

Londres Un Britannique et un Belge ont été condamnés lundi à huit et trois ans de prison pour avoir aidé un suspect-clé des attentats de Paris et de Bruxelles Mohamed Abrini. Plus...

Condamné pour avoir aidé «l'homme au chapeau»

Attentats de Paris Un Belge était accusé d'avoir remis en juillet 2015 la somme de 4000 francs à Mohammed Abrini. Plus...

Abdeslam refuse de répondre aux juges

Attentats de Paris Le dernier terroriste survivant des attaques du 13 novembre 2015, à Paris, a été extrait de sa prison, mardi, pour être présenté à la justice. Plus...

Paris panse ses plaies avec dignité et sans fracas

Un an après les attentats Six plaques ont été posées en souvenir des victimes du 13 novembre 2015. Les cérémonies ont été sobres. Les familles l’avaient exigé. Plus...

La femme d'une victime raconte le jour d'après

Un an après les attentats de Paris Écrire pour exorciser l’horreur des attentats, se reconstruire ou poursuivre sa vie. Les livres en lien avec le 13 novembre se multiplient. Rencontre avec Aurélie Sylvestre qui témoigne dans «Nos 14 novembre». Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

2016 a été l'année la plus chaude de l'histoire
Plus...