Macron à l'Elysée, le film de la journée

FranceEmmanuel Macron a promis dès son investiture dimanche de redonner «confiance» aux Français et de «refonder» l'UE.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Emmanuel Macron a promis dès son investiture dimanche de redonner «confiance» aux Français et de «refonder» l'Union européenne. Sa première semaine s'annonce chargée, avec pour commencer un voyage à Berlin et la nomination du Premier ministre lundi, puis du nouveau gouvernement mardi.

«Les Français ont choisi l'espoir et l'esprit de conquête», a lancé le plus jeune président de la République jamais élu, à 39 ans, fixant le cap d'une présidence au cours de laquelle il n'entend «rien céder» tout en ayant «la volonté constante de réconcilier et rassembler».

Lors de cette cérémonie solennelle, sous les ors de la Salle des fêtes du palais de l'Elysée, le jeune centriste pro-européen a aussi souligné dans son premier discours de chef de l'Etat, le «rôle immense» de la France, qui doit «corriger les excès du cours du monde et veiller à la liberté».

Cette journée d'investiture avait commencé lorsque le chef de l'Etat élu a remonté le tapis rouge de la cour d'honneur de l'Elysée devant un détachement de la Garde républicaine.

Longue entrevue

Il a été accueilli sur le perron de l'Elysée par le président sortant François Hollande, qui s'est abstenu de lui donner l'accolade, un fin sourire aux lèvres. Emmanuel Macron avait été précédé de dix minutes par son épouse Brigitte, 64 ans.

Les deux présidents se sont entretenus pendant une bonne heure, bien plus que la demi-heure prévue. C'est là que le sortant devait livrer à l'entrant quelques secrets d'Etat, comme les codes de l'arme nucléaire.

Puis Emmanuel Macron a raccompagné François Hollande, son aîné de plus de 20 ans, jusqu'à sa voiture, l'applaudissant avant qu'il ne quitte la cour d'honneur. Ce dernier s'est rendu au siège du PS, comme l'avait fait François Mitterrand en 1995, avant un déjeuner dans un restaurant parisien avec ses proches.

Passage en revue

Le président du Conseil constitutionnel Laurent Fabius avait auparavant proclamé les résultats officiels de la présidentielle et prononcé les quelques mots de l'investiture, avant un hommage très personnel.

Puis Emmanuel Macron a été élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur avant de se voir présenter le Grand collier de Grand maître de la Légion d'honneur. Parmi les quelque 300 invités de cette investiture, figuraient les corps constitués (Conseil constitutionnel, bureau de l'Assemblée nationale et du Sénat, etc.), des représentants des partenaires sociaux, des prix Nobel et une centaine de proches.

La cérémonie s'est poursuivie dans les jardins de l'Elysée où le nouveau président a passé en revue les troupes tandis que 21 coups de canon étaient tirés depuis l'Esplanade des Invalides.

Bain de foule

Puis Emmanuel Macron est sorti par la Grille du Coq, pour remonter seul les Champs-Elysées à bord d'un command car jusqu'à la place de l'Etoile, escorté des motards et des cavaliers de la Garde républicaine, finissant le trajet à pied. Comme le veut la tradition, il a ravivé la flamme sur la tombe du Soldat inconnu, sous une pluie battante.

Pour son premier déplacement de chef d'Etat, Emmanuel Macron a rendu visite dimanche à des soldats français blessés en opérations, à l'hôpital militaire Percy de Clamart, près de Paris.

Il a ensuite été accueilli par la maire PS de Paris Anne Hidalgo au bout du parvis devant le bâtiment municipal, qu'il a remonté lentement, serrant des dizaines de mains de personnes massées sur le parvis.

(ats/nxp)

Créé: 14.05.2017, 21h52

Galerie photo

Emmanuel Macron: les premiers pas du 25ème président français

Emmanuel Macron: les premiers pas du 25ème président français Élu à 66,1% dimanche 7 mai 2017, le candidat centriste a su communiquer son enthousiasme en France, comme à l'international, en infligeant une cuisante défaite au Front national. Il doit désormais constituer son gouvernement.

Galerie photo

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen Le candidat centriste a été élu président de la République française face à la candidate d'extrême droite.

Articles en relation

Brigitte Macron, Première dame hors des codes

France Admirée jusqu'à l'étranger pour son anti-conformisme, soutien solide de son mari, Brigitte Macron occupera dès dimanche un poste à haut risque. Plus...

Macron: «Vous avez une responsabilité immense»

Législatives en France Le mouvement En marche! a réuni samedi ses candidats aux législatives des 11 et 18 juin. La France insoumise a fait de même. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après le vote sur les tarifs des TPG
Plus...