Washington ne s'engage pas à attendre le rapport de l'ONU

Guerre en SyrieAu lendemain d'un G20 coupé en deux sur des frappes en Syrie, le secrétaire d'Etat américain John Kerry est en tournée éclair en Europe pour tenter d'élargir le soutien international au projet de Washington.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a signifié samedi à Vilnius à ses homologues européens que les Etats-Unis ne s'étaient pas engagés à attendre le rapport de l'ONU sur les armes chimiques en Syrie avant d'éventuellement frapper Damas, a indiqué un responsable américain.

Au cours d'une réunion avec les 28 ministres des Affaires étrangères des pays de l'UE, M. Kerry «a indiqué qu'il ferait état devant l'équipe (du Conseil) de sécurité nationale, soit le cabinet de politique étrangère de la Maison Blanche, des recommandations de certains des membres de l'UE d'attendre les résultats de l'inspection de l'ONU», a expliqué à l'AFP ce responsable du département d'Etat.

Mais le chef de la diplomatie américaine a «également dit clairement que les Etats-Unis n'avaient pas décidé d'attendre» ce rapport pour éventuellement agir, a précisé ce diplomate présent dans la salle de négociations dans la capitale lituanienne.

John Kerry a tenté samedi de convaincre l'Union européenne d'appuyer l'idée de frappes sur la Syrie, au lendemain d'un G20 où le président Barack Obama n'a pas réussi à obtenir un large soutien sur ce projet. La plupart des 28, à l'exception de la France et du Danemark, sont très réticents, voire opposés, à une action militaire. (afp/nxp)

Créé: 07.09.2013, 13h53

Galerie photo

Au G20, les leaders mondiaux divisés sur la Syrie.

Au G20, les leaders mondiaux divisés sur la Syrie. Le G20 a ouvert ses portes jeudi 5 septembre 2013 à Saint-Pétersbourg pour un sommet dominé par la crise syrienne.

Articles en relation

Obama et Poutine n'ont pas réussi à réduire leurs désaccords

Guerre en Syrie Malgré une atmosphère «très amicale» selon Vladimir Poutine, le ton n'a pas baissé entre Moscou et Washington concernant la Syrie. Plus...

Quels sont les pays pour ou contre une intervention en Syrie

Sommet du G20 Faut-il intervenir en Syrie? Les chefs d'Etat du G20 sont divisés sur la question ainsi que sur la façon de répondre à l'attaque chimique. Qui est pour, qui est contre? Plus...

Le dîner du G20 confirme les divisions sur la Syrie

Russie Centré sur une éventuelle intervention en Syrie, le G20 se tient depuis jeudi 5 septembre à Saint-Pétersbourg. Divisés, les chefs d'Etat n'arrivent pas à adopter une position commune. Plus...

La France attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

Syrie Le président François Hollande ne va pas engager de suite une action militaire en Syrie a-t-il déclaré à l'issue du sommet du G20. Plus...

La tension remonte entre Russie et USA

Syrie Face au mur inébranlable du refus russe, les Etats-Unis, qui ont échoué à élargir leur alliance au G20 de Saint-Pétersbourg, redoublent de critiques envers Moscou. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Canicule: la riposte
Plus...