Jacqueline Sauvage est sortie de prison

FranceLe président de la République a gracié la femme qui avait été condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent.

Jacqueline Sauvage a été graciée par le président François Hollande.

Jacqueline Sauvage a été graciée par le président François Hollande. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jacqueline Sauvage, graciée par le président François Hollande, est sortie libre mercredi peu avant 18H30 de la prison de Réau (Seine-et-Marne) où elle était détenue pour le meurtre de son mari violent, a constaté un journaliste de l'AFP.

Une voiture est sortie de ce centre pénitentiaire de Seine-et-Marne, au sud-est de Paris, sans s'arrêter devant les nombreux journalistes présents. Une source policière a confirmé à l'AFP que Jacqueline Sauvage, 69 ans, se trouvait à son bord en compagnie de trois membres de sa famille.

Condamnée à dix ans

«Le président de la République a estimé que la place de madame Sauvage n'était plus aujourd'hui en prison, mais auprès de sa famille», lit-on dans un communiqué de l'Elysée. «Cette grâce met fin immédiatement à sa détention.» Sa fin de peine était fixée au 2 juillet 2018.

Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans d'emprisonnement pour le meurtre de son mari violent. Celui-ci lui avait fait subir pendant 47 ans des violences, notamment sexuelles. Ses quatre enfants en avaient également été victimes.

Jacqueline Sauvage avait été reconnue coupable en première instance, comme lors d'un procès en appel en décembre 2015.

«Libérez Jacqueline!»

Sa condamnation en appel avait suscité une vague de mobilisation initiée par ses trois filles, qui avaient témoigné à charge contre leur père. Ses filles avait également demandé une grâce présidentielle, qui avait été appuyée par de nombreux parlementaires et personnalités. Une pétition «Libérez Jacqueline!» avait recueilli 400'000 signataires en France.

Face à cette intense campagne, François Hollande avait accordé en début d'année une grâce présidentielle «partielle» à la sexagénaire. Cette dernière permettait à Jacqueline Sauvage de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle. Refusée dans un premier temps par un tribunal d'application des peines, sa demande de libération conditionnelle avait aussi été rejetée en appel.

(afp/nxp)

Créé: 28.12.2016, 19h23

Articles en relation

Affaire Sauvage: demande de grâce totale déposée

France Les filles de Jacqueline Sauvage, «désespérées», ont écrit à François Hollande. Leur mère a été condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son mari violent. Plus...

Sauvage renonce à se pourvoir en cassation

France Jacqueline Sauvage, qui a abattu son mari violent, est fatiguée par son combat judiciaire pour obtenir sa libération conditionnelle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La sécurité n'est plus le souci majeur des Genevois
Plus...