La Une | Mercredi 26 novembre 2014 | Dernière mise à jour 11:47
Trafic de drogue

La tête d'un réseau de blanchiment d'argent arrêté

Mis à jour le 02.01.2013 3 Commentaires

Alors que le réseau entre la Suisse, la France et le Maroc a été démantelé en octobre 2012, son organisateur courait encore en liberté. La somme blanchie est estimée à 100 millions d'euros.

(Illustration)

(Illustration)
Image: AFP

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Un organisateur présumé d'un réseau de blanchiment d'argent de la drogue entre la France, la Suisse et le Maroc, démantelé en octobre, a été arrêté le 20 décembre à Roissy, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Simon P., qui était visé par un mandat d'arrêt international, a été arrêté à son arrivée en provenance d'Israël, mis en examen et incarcéré, a-t-on précisé, confirmant une information du journal Le Monde.

A l'origine de cette affaire, une enquête lancée à Nanterre en février et transférée à Paris, a mis au jour un réseau d'importation de cannabis entre le Maroc, l'Espagne et la région parisienne.

Le produit de ce trafic était blanchi via un réseau de blanchisseurs conduit par deux frères entre la France et la Suisse.

Rôle d'interface

Simon P. est soupçonné d'avoir joué le rôle d'interface entre les trafiquants de stupéfiants et le réseau de blanchisseurs.

L'un des frères, incarcéré en France, est soupçonné d'être le collecteur central des sommes générées par le trafic qui étaient ensuite remises à des notables détenant des comptes en Suisse. Ces personnes recevaient, moyennant prélèvement d'une commission, des sommes en liquide en France en contrepartie du débit du montant équivalent sur leur compte en Suisse.

Dans cette affaire, une vingtaine de personnes sont mises en examen en France, dont une élue écologiste de Paris.

L'organisateur présumé du trafic de stupéfiants a été arrêté au Maroc fin octobre après avoir échappé au coup de filet lancé en France à la mi-octobre. Ce réseau franco-suisse a blanchi de l'argent de la drogue pour une somme estimée par les enquêteurs autour de 100 millions d'euros. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 02.01.2013, 15h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Bernard Regard

02.01.2013, 16:30 Heures
Signaler un abus 24 Recommandation 0

Mais surtout qu'ils prennent le maximum lors de leur condamnation devant un tribunal!!! Et dire qu'ils on a leur actif la contamination de centaines de jeunes avec leur saloperie. Pas de pitié!!! Répondre


Michèle Herzog

02.01.2013, 16:24 Heures
Signaler un abus 23 Recommandation 4

J'espère vivement que dans cette affaire la justice pénale genevoise fera une enquête sérieuse et rapide. Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde

Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11