Diffusion du portrait-robot de la femme assassinée

FranceLe portrait reconstitué en 3D d'une femme retrouvée morte mi-décembre en France voisine a été dévoilé mercredi.

Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La gendarmerie française a diffusé mercredi un portrait-robot en 3D pour tenter d'identifier une jeune femme découverte morte mi-décembre dans un bois du Jura (est, près de la frontière suisse), le visage très mutilé et le corps nu lacéré de 26 coups de couteau.

Malgré la diffusion de l'ADN et des empreintes digitales de la victime à une vingtaine de pays européens, la victime n'a toujours pas été identifiée.

Agée de 16 à 30 ans, la victime mesure 1,67 mètre pour 50 kilos et ses cheveux coupés en carré aux épaules sont châtain foncé teints en roux, selon le portrait-robot en 3D dressé sur la base d'une reconstitution faciale.

«Elle n'était pas reconnaissable»

Lors de sa découverte le 15 décembre 2016 par des bûcherons dans un bois situé sur le territoire de la commune du Frasnois (Jura), «tous les os et les dents de son visage étaient brisés, elle n'était pas reconnaissable», a indiqué le procureur de Lons-le-Saunier, Jean-Luc Lennon.

Le corps présentait également 26 coups de couteau plus ou moins appuyés au niveau du flanc et des cervicales gauches, dont aucun n'a été mortel. «Le décès a été causé par l'ensemble des coups, notamment au niveau du visage», a précisé le magistrat, qui n'exclut pas «une volonté de faire souffrir» de la part de l'auteur.

Le décès remonte à quatre ou huit jours avant la découverte du cadavre, qui ne montrait pas de trace d'atteintes sexuelles. (AFP/nxp)

Créé: 11.01.2017, 12h20

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un attentat à Manchester fait 22 morts
Plus...