Nounou arrêtée pour avoir décapité une fillette

MoscouUne femme a été arrêtée lundi à Moscou après avoir décapité une enfant de 4 ans qu'elle était censée garder.

Image: capture écran twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une vraie scène d'horreur. Une femme, a été arrêtée ce lundi matin, la tête coupée d'un enfant à la main, dans le centre de Moscou, selon l'agence Interfax. Elle menaçait de se faire exploser avant d'être finalement maîtrisée.

Un peu plus tôt dans la matinée, «le corps d'un enfant âgé de 3-4 ans, portant des traces de mort violente», a été découvert lundi dans un appartement dans le nord-ouest de Moscou, a indiqué le comité d'enquête de la capitale russe dans un communiqué. «Le corps était décapité. Selon de premières informations, la nounou avait emporté la tête avec elle», a déclaré une source au sein des forces de l'ordre, citée par l'agence officielle TASS.

«La nounou, originaire d'un pays d'Asie centrale, née en 1977, a tué l'enfant (...) avant d'incendier l'appartement et de s'enfuir», précise le communiqué du comité d'enquête.

Selon la chaîne de télévision populaire Lifenews, la victime s'appelait Nastia.

Examen psy

Sa nounou, 39 ans, a été arrêtée près d'une station de métro dans le nord-ouest de Moscou, avec la tête de la fillette dans un sac plastique, affirme cette chaîne connue pour ses liens avec les services de sécurité russes.

Selon l'agence Interfax, la nounou est originaire d'Ouzbékistan, ex-république soviétique d'Asie centrale à majorité musulmane.

Selon des témoins cités par des médias russes, la nounou a crié «Allah Akbar!» au moment de l'arrestation.

La femme qui faisait preuve d'«une conduite clairement inadéquate» a été arrêtée et subira «un examen psychiatrique», a ajouté le comité d'enquête.

Contactée par l'AFP, la police de Moscou s'est refusée à tout commentaire.

(afp/nxp)

(Créé: 29.02.2016, 12h58)

Dossiers

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: ouverture d'une école pour surdoués
Plus...