L'UE aurait été au courant du truquage dès 2013

Scandale VolkswagenSelon le quotidien britannique «Financial Times», la Commission européenne avait été avertie de la fraude des moteurs.

Le scandale des moteurs diesel truqués avait été révélé en septembre dernier.

Le scandale des moteurs diesel truqués avait été révélé en septembre dernier. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le commissaire européen à l'environnement a averti dès 2013 ses collègues que des constructeurs automobiles truquaient des moteurs pour fausser les tests antipollution. Or le scandale Volkswagen n'a éclaté que cette année, affirme dimanche le Financial Times.

Le groupe Volkswagen, numéro un mondial de l'automobile, a reconnu en septembre qu'il avait équipé des millions de véhicules de moteurs diesel dotés d'un logiciel permettant de fausser les contrôles officiels de niveau de pollution.

Les dirigeants de l'UE étaient informés du problème deux ans avant sa révélation et l'ont laissé persister, selon le Financial Times, qui cite un échange de lettres entre responsables de l'UE.

Le commissaire à l'environnement, Janez Potocnik, mentionne le problème dans une lettre adressée en février 2013 au commissaire à la politique industrielle Antonio Tajani, selon le journal.

Taux dangereux

«Il y a des préoccupations répandues selon lesquelles la performance (des moteurs, ndlr) a été ajustée pour se conformer au cycle de tests, en dépit d'une spectaculaire augmentation des émissions en dehors de ce contexte», a écrit Janez Potocnik, selon le journal.

Le scandale a éclaté en septembre lorsque les autorités américaines ont accusé le groupe Volkswagen d'avoir équipé des millions de moteurs d'un logiciel, qui active les systèmes de limitation de la pollution lorsque le véhicule subit un test environnemental, mais les désactive lorsqu'il circule. La supercherie entraîne des taux d'émission dangereux.

Onze millions de véhicules concernés

Volkswagen a reconnu que jusqu'à 11 millions de véhicules dans le monde, de marques VW et d'autres marques du groupe, étaient équipés du logiciel tricheur. Le groupe, dont le patron Martin Winterkorn a dû démissionner, va devoir payer des milliards d'euros en coûts de rappel de véhicules et en contentieux juridiques.

Des enquêtes sur la gigantesque fraude sont ouvertes en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 26.10.2015, 10h10

Articles en relation

«9 véhicules diesel sur 10 ne respectent pas les normes»

Scandale Volkswagen L'ex-ministre française de l'écologie est revenue dans la presse sur l'affaire des moteurs truqués qui secoue le constructeur allemand. Plus...

Perquisition au siège français de Volkswagen

Scandale Volkswagen a été perquisitionné en Italie cette semaine, comme en Allemagne au début du mois. Plus...

Le patron américain de VW informé début septembre

Scandale Volkswagen Michael Horn, président de Volkswagen en Amérique du Nord, a affirmé jeudi devant le Congrès américain avoir été trompé dans l'affaire des logiciels truqueurs. Plus...

Volkswagen présente ses «excuses sincères»

Etats-Unis Le constructeur allemand Volkswagen, au cœur d'un vaste scandale de moteurs truqués, a présenté mercredi ses «excuses sincères» au Congrès américain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...