Manuel Valls reste discret sur ses origines suisses

RacinesManuel Valls, qui vient de s'installer à Matignon en tant que Premier ministre, possède une maison familiale au Tessin. Il est toujours resté discret sur ses racines helvétiques du côté de sa mère.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le nouveau Premier ministre français, Manuel Valls, a des origines suisses. Néanmoins il n'en a jamais fait étalage. Même s'il a gardé certains traits du caractère helvétique, selon son oncle.

Manuel Valls est considéré comme un homme à l'ambition assumée, et au ton parfois cassant. De la Suisse, il a peut-être hérité son style simple et direct, affirmaient en 2012 les médias suisses alors que l'homme était déjà pressenti au ministère de l'Intérieur.

Un style peu accommodant qui ne l'a toutefois pas empêché de faire carrière. «La dernière fois que je l'ai vu, j'avais 15 ans. Le souvenir que j'ai, c'est que c'était un type très, très timide et pas très à l'aise avec les gens», se souvient son cousin suisse, Michele Galfetti, 52 ans, journaliste à la télévision suisse. «De voir ce qu'il est devenu c'est très surprenant», dit-il.

Mère tessinoise

Né à Barcelone le 13 août 1962 d'une mère Suisse, Luisangela Galfetti, originaire du Tessin, et d'un artiste peintre catalan, Xavier Valls, Manuel Valls n'est devenu français qu'à l'âge de 20 ans.

«Manuel a gardé un côté helvétique. Par son goût des langues - il parle parfaitement l'italien et le catalan - (et) son pragmatisme», expliquait son oncle Aurelio Galfetti - architecte qui a rénové le château Castelgrande de Bellinzone et entre autres conçu le bâtiment Ulysse dans le quartier de Chauderon à Lausanne - dans une interview en 2012 à Swissinfo, et qui se refuse à présent à parler de son neveu aux médias.

Des origines suisses que l'ancien député-maire d'Evry, petite ville proche de Paris, ne met pas forcément en avant devant les Français, mais dont il parle volontiers aux médias suisses même si sa mère, qui a quitté la Suisse lorsqu'elle avait 20 ans, vit à Paris.

Des origines qui «comptent»

Interrogé en 2013 par la télévision suisse sur ses origines suisses, Manuel Valls estimait que «cela compte». Mais relevait-il, «je (ne) suis pas sûr qu'en France cela ait toujours malheureusement une grande popularité... non je plaisante. Oui, ma mère est suisse, elle a toujours d'ailleurs la nationalité suisse, je connais bien la Suisse».

S'il affirme bien connaître des villes comme Zurich et Neuchâtel, ses racines suisses restent avant tout tessinoises. «J'ai passé de longues périodes de vacances à Pâques ou pendant l'été notamment dans le Tessin bien évidemment où mes grands-parents habitaient, à Biasca, ou à Ludiano», racontait-il à la télévision.

«Une carte postale Heidi»

«Ma grand-mère nous accueillait. J'aimais beaucoup les balades, les dîners dans les grotti (petits restaurants typiques tessinois), les petites chapelles le long des chemins de montagne, au milieu des chèvres... presque une carte postale Heidi côté italien», se plaisait-il à raconter dans une autre interview à Swissinfo.

Autant de souvenirs que ce fils d'immigrés a partagé avec ses enfants, avec qui il a passé quelques étés dans les montagnes tessinoises.

Reste qu'au-delà de l'attachement et des liens de sang, Manuel Valls n'a plus vraiment de lien avec la Suisse. Il aurait pu acquérir le passeport suisse il y a une vingtaine d'années, au moment de la révision de la loi sur la nationalité, mais il ne l'a pas fait. «Je ne voyais pas ce que cela pourrait m'apporter», avait-il dit à Swissinfo, en 2008. (ats/nxp)

(Créé: 01.04.2014, 18h39)

Mots-clés

Articles en relation

Valls prend ses quartiers à Matignon

France Manuel Valls, nommé lundi à Matignon au lendemain de la déroute des socialistes aux municipales, a pris possession des lieux mardi à l'issue d'une brève passation de pouvoir avec Jean-Marc Ayrault. Plus...

Manuel Valls compose son équipe

France Le nouveau Premier ministre Manuel Valls compose son gouvernement avec en tête la difficile équation imposée par François Hollande: concilier réduction des déficits et diminution des impôts sous l’œil de Bruxelles. Plus...

La presse sceptique sur la nomination de Manuel Valls

France La presse européenne, qui estime que François Hollande n'a pas apporté de réponse sur les questions de fond, a accueilli la nomination de Manuel Valls avec prudence et scepticisme. Plus...

Manuel Valls premier ministre, «une nouvelle étape»

FRANCE François Hollande a nommé Manuel Valls à la tête d'un nouveau «gouvernement de combat» après avoir essuyé une défaite «personnelle» aux élections municipales. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le National pour une retraite à 67 ans
Plus...