La Une | Mardi 23 septembre 2014 | Dernière mise à jour 09:56
Elections

Falciani tête de liste aux Européennes en Espagne

Mis à jour le 01.04.2014 4 Commentaires

L'ex-informaticien français, qui avait livré au fisc les fichiers de milliers de clients de la banque HSBC pour laquelle il travaillait en Suisse, va se présenter en Espagne sur la liste du Parti X, issu des «indignés».

Lors de sa dernière audience l'an dernier devant la justice espagnole appelée à statuer sur son éventuelle extradition en Suisse, Hervé Falciani s'était présenté avec une perruque et des lunettes à épaisses montures noires.

Lors de sa dernière audience l'an dernier devant la justice espagnole appelée à statuer sur son éventuelle extradition en Suisse, Hervé Falciani s'était présenté avec une perruque et des lunettes à épaisses montures noires.
Image: Reuters

Galerie photo

La liste Falciani

La liste Falciani
La liste HSBC volée par Hervé Falciani et transmise aux autorités fiscales françaises a été analysée par l'administration hexagonale et révélée par "Le Monde".

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text] >

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

L'ancien informaticien français, à l'origine de la découverte d'un vaste scandale mondial d'évadés fiscaux, sera tête de liste du Parti X aux élections européennes, a affirmé mardi à Madrid une porte-parole de ce petit parti issu des «indignés».

Pourquoi Falciani? «Parce qu'il est le symbole de la lutte contre la corruption et du contrôle des citoyens» sur les institutions et les pouvoirs économique et politique, a expliqué Simona Levi, deuxième sur la liste.

«Au-delà de ce qu'il a fait, à savoir dévoiler une grande fraude (fiscale), il travaille comme toute l'équipe pour un contrôle des citoyens sur les marchés et non l'inverse», ajoute-t-elle. La candidature d'Hervé Falciani «répond très bien» à celle du Parti populaire européen, de centre-droit, qui a choisi comme tête de liste l'ancien premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, artisan de la rigueur imposée dans l'Union européenne.

«L'inégalité sociale n'est pas inévitable. C'est un abandon des principes fondamentaux de la démocratie», a affirmé à la presse lundi soir Hervé Falciani par lien vidéo, en raison des mesures de sécurité qui l'entourent. «Nous avons le droit de voter mais il nous manque le droit de savoir. Cela devrait être un droit prioritaire: le droit de savoir où va notre argent», a-t-il ajouté.

Réfugié en Espagne

Hervé Falciani s'est forgé une image de pourfendeur des dérives financières en livrant en 2008 les fichiers de milliers de clients de la banque HSBC pour laquelle il travaillait en Suisse.

Poursuivi dans ce pays pour «vol» de ces fichiers, il s'est réfugié en Espagne où il travaille avec l'administration fiscale. Il est également à l'origine de poursuites engagées en France contre des fraudeurs fiscaux présumés. Le Parti X, créé en octobre à Madrid, regroupe des personnes de tous horizons, dont beaucoup issus de la mouvance des «indignés», née en mai 2011 et dénonçant l'incapacité de la classe politique à sortir de la crise.

Il se présente comme «un groupe de pression de citoyens luttant pour la démocratie et pour un plan d'urgence destiné à sortir de la crise, mais en faveur de la société et non des banques et de l'élite politique».

Pour Simona Levi, «il y a quatre priorités: la démocratie, la lutte contre la corruption, le changement de modèle économique et productif, et gagner les batailles légales contre les situations d'injustice».

(afp/Newsnet)

Créé: 01.04.2014, 15h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

4 Commentaires

Gaëlle Fawkes

02.04.2014, 00:14 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 2

"Il est le symbole de la lutte contre la corruption" - ah, ce que j'étais naïve, je le soupçonnais d'avoir uniquement cherché à s'enrichir facilement. Mais c'est vrai que c'est un bon élément, car il a été arrêté et puis relâché en Espagne, car le vol n'y est pas considéré comme un délit. Mdr. Répondre


Marguerite Favre

01.04.2014, 18:27 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 5

Ce Falciani, n'était-il pas Franco-Italien ? Voilà qu'il serait Espagnol...en plus ! Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde