Le parquet demande 5 ans de prison pour Berlusconi

Procès Mills en ItalieLa justice milanaise a requis 5 années d'emprisonnement contre le Cavaliere accusé d'avoir versé 600'000 dollars à son ex-avocat David Mills pour obtenir des faux témoignages.

Silvio Berlusconi est accusé de corruption de témoins.

Silvio Berlusconi est accusé de corruption de témoins. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le parquet de Milan (nord de l’Italie) a demandé mercredi une peine de cinq ans de prison contre l’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi accusé de corruption de témoin dans l’affaire Mills.

"Nous avons la certitude, au-delà de tout doute raisonnable, que l’accusé est coupable", a martelé le procureur Fabio De Pasquale.

Corruption

Dans cette affaire à multiples rebondissements judiciaires, le Cavaliere est accusé d’avoir versé 600'000 dollars à son ancien avocat britannique David Mills pour obtenir de faux témoignages en sa faveur dans plusieurs procès datant des années 90.

Le magistrat De Pasquale a cité comme preuve de la culpabilité de Silvio Berlusconi, entre autres, une décision de la Cour de Cassation, la plus haute juridiction italienne, de février 2010.

Il y a deux ans, cette Cour a décidé que les faits de corruption reprochés à David Mills, qui était jugé dans un procès à part, étaient prescrits et a annulé la condamnation à 4 ans et demi de prison dont l’avocat britannique avait écopé en première et deuxième instance.

La plus haute juridiction avait cependant dénoncé dans ses attendus "un cas de corruption gravissime", confirmant ainsi implicitement que Silvio Berlusconi avait corrompu David Mills.

Après le réquisitoire du parquet mercredi, la parole reviendra aux avocats de la défense au cours des prochaines audiences. (afp/Newsnet)

(Créé: 15.02.2012, 11h48)

Mots-clés

Articles en relation

L’ex-avocat britannique David Mills innocente Silvio Berlusconi

Justice A sa sortie du tribunal, l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, qui avait été accusé d'avoir versé 600'000 dollars à Me Mills en échange de faux témoignages, a estimé avoir assisté à une «excellente audience». Plus...

La Cour constitutionnelle ouvre le dossier «Rubygate»

Italie Mardi marque en Italie le début de l'examen du cas «Rubygate» par la Cour constitutionnelle. Silvio Berlusconi y est poursuivi pour sollicitation de prostituée mineure et abus de pouvoir. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Solar Impulse triomphe en Chine
(Image: Herrmann) Plus...