La Une | Mercredi 16 avril 2014 | Dernière mise à jour 17:23
Accident en Espagne

Le conducteur du train refuse de répondre aux enquêteurs

Mis à jour le 26.07.2013 6 Commentaires

Le conducteur du train qui a déraillé mercredi soir à Saint-Jacques de Compostelle, faisant au moins 78 morts, a été placé en garde à vue «pour imprudence». Il refuse de répondre aux questions.

1/23 Granges-près-Marnand (VD), 29 juillet 2013
Une collision frontale entre deux trains de voyageurs fait un mort et trente-cinq blessés le 29 juillet 2013 à Granges-près-Marnand (VD), sur la ligne Palézieux-Payerne.
Image: Keystone

   

Articles en relation

Galerie photo

Très grave accident de train en Espagne

Très grave accident de train en Espagne
Le déraillement d'un train à Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, le 24 juillet dernier a coûté la vie à 79 personnes.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le conducteur, qui a été placé en garde à vue pour «imprudence», «a refusé de répondre à la police» et sera «présenté à un juge le plus tôt possible», a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police.

Interrogé par la presse sur la raison de cette arrestation, qui a eu lieu jeudi à 20 heures, Jaime Iglesias a répondu que c'était «pour imprudence», alors que l'hypothèse privilégiée est un excès de vitesse dans une courbe dangereuse. «On lui reproche des délits liés à l'accident», mais «il n'a pas encore été entendu», ce qui «sera fait très prochainement», a-t-il ajouté.

L'enquête sur la pire tragédie ferroviaire dans le pays en près de 70 ans se concentrait vendredi sur le conducteur et sur de possibles lacunes dans le système de freinage. Une brève vidéo diffusée jeudi par un média internet a montré un train fou surgissant à grande vitesse sur la voie à l'entrée d'une courbe dangereuse, puis sortant des rails et se couchant sur le côté.

Le train «a freiné trop tard», titrait vendredi le journal El País, l'enquête semblant s'orienter vers une possible insuffisance du système de freinage. Le train «roulait à grande vitesse sur un tronçon sans sécurité pour la grande vitesse», écrivait lui aussi El Mundo. Selon la retranscription d'une communication radio du conducteur reprise dans les médias, le conducteur a reconnu aller à 190 kilomètres heure sur un tronçon où la vitesse était limitée à 80.

Conducteur depuis 13 ans Agé de 52 ans, il travaille depuis 30 ans à la Renfe, la compagnie publique des chemins de fer espagnols, et depuis 2000 comme conducteur. Légèrement blessé dans l'accident, l'homme a été hospitalisé. A la mi-journée, la police espagnole a annoncé avoir dénombré 78 corps de personnes tuées dans l'accident, dont 72 ont été identifiés, alors que le bilan officiel s'élevait jusqu'à présent à 80 morts. Parmi les corps identifiés, figurent ceux de trois étrangers, un Algérien, un Mexicain et un Américain, a déclaré à la presse Antonio del Amo, responsable de la coordination de la police scientifique.

«Pour le moment, le chiffre est de 78 cadavres, 72 ont été identifiés et six doivent encore l'être», a expliqué le chef de la police de Galice, parlant aussi de «restes humains» qui rendent compliqué le travail de la police scientifique. «Nous avons des corps déchiquetés, mais pas de corps brûlés», a-t-il ajouté. 83 blessés étaient toujours hospitalisés vendredi matin, dont 32 dans un état grave.

(afp/Newsnet)

Créé: 26.07.2013, 13h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

6 Commentaires

TINO ISORNA

27.07.2013, 10:40 Heures
Signaler un abus 9 Recommandation 2

les images et les dialogues captés sur son compte Facebook avant qu'il soit clôturer sont simplement ahurissants !! Avec un gars comme ça aux commandes c'était juste une question de temps. Répondre


Martial Callair

26.07.2013, 21:54 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 4

D'ici 2 à 3 jours il va répondre aux enquêteurs... Et ensuite la prison s'annonce pour un certain temps jusqu'au procès. C'est duraille, mais il la mérité. Un fanatique de vitesse pilote une locomotive avec X passagers à bord, absurde ! Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde

Service clients

  • Abonnements et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h/13h30-17h
    Tél. 0842 850 150, Fax 022 322 33 74
    Depuis l'étranger: +41 22 322 33 10
    Adresse postale: Service clients
    CP 5306 - 1211 Genève 11

L'actualité croquée par Herrmann