La Une | Vendredi 24 octobre 2014 | Dernière mise à jour 14:59
Présidentielle française

Taux de participation en hausse par rapport au 1er tour

Mis à jour le 06.05.2012 20 Commentaires

A midi, le taux de participation était en hausse à 30,66% contre 28,29% au premier tour du 22 avril, selon des chiffres officiels du ministère de l'Intérieur.

1/40 L'équipe de Hollande au grand complet devant les partisans socialistes à la Bastille.

   

Galerie Photos

En images, la carrière politique de François Hollande

En images, la carrière politique de François Hollande
De député de Corrèze jusqu'au duel avec Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012, retour sur le parcours du candidat socialiste.

Galerie Photos

En images, l'ascension politique de Nicolas Sarkozy

En images, l'ascension politique de Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy s'est frotté très jeune à la politique. Parcours en images, de son poste de maire de Neuilly-sur-Seine en 1983 à sa campagne pour son second mandat.

Articles en relation

Partager & Commenter

Les Français votaient nombreux dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle. Le taux de participation était en hausse à 12 heures à 30,66% contre 28,29% au premier tour, le 22 avril, selon des chiffres officiels du ministère de l'Intérieur.

La participation au vote à la mi-journée était cependant en baisse par rapport à l'élection de 2007. A la même heure, elle s'était établie à 34,11%.

En revanche, le taux de participation est nettement supérieur à celui de l'élection de 2002. Il s'était alors établi à 26,2% à 12 heures.

Les bureaux de vote, ouverts depuis 8 heures, devaient fermer à 20 heures pour les derniers d'entre eux. C'est à cette heure que sera publié le nom du prochain président français, le sortant Nicolas Sarkozy ou son adversaire socialiste François Hollande, favori des sondages.

Au premier tour, le 22 avril, le taux de participation avait été de 79,47% pour l'ensemble de la journée

Sarkozy vote à Paris

Le président-candidat, accompagné de son épouse Carla Bruni-Sarkozy, a voté à Paris dans le XVIe arrondissement, dimanche en fin de matinée, pour le second tour de l'élection présidentielle française.

Il a été accueilli devant le bureau de vote, au lycée Jean de la Fontaine, par plusieurs centaines de personnes, dont beaucoup criaient «Nicolas président», et a signé des autographes.

Nicolas et Carla Sarkozy, tous deux vêtus de gris, ont chacun pris un seul bulletin avant de pénétrer dans l'isoloir. Après avoir voté, Carla Bruni-Sarkozy est revenue sur ses pas car elle avait oublié de reprendre sa pièce d'identité.

A la sortie, Nicolas Sarkozy a frayé son chemin à travers la foule, serrant de nouveaux des mains. Le président sortant devait passer ensuite son dimanche à Paris, dans l'attente des résultats.

Quelle que soit l'issue du vote, Nicolas Sarkozy devait intervenir dans la soirée devant les militants et supporters, puis en cas de victoire se rendre sur la place de la Concorde, où la droite française fête traditionnellement ses succès électoraux.

Hollande à Tulle

Le candidat socialiste à l’Élysée, François Hollande, a voté dimanche à 10h30 à Tulle (Corrèze) pour le second tour de l'élection présidentielle. Il attendra les résultats dans cette localité, dont il a été le maire.

François Hollande, costume gris, chemise blanche et cravate bleue-noire, a voté au bureau de vote Marie-Laurent, une petite salle des fêtes.

Alors qu'on lui demandait, à son arrivée, comment il se sentait, François Hollande a répondu: «Comme un dimanche de second tour». Il venait de passer un assez long moment à saluer les badauds attroupés le long de barrières, tandis qu'une foule de journalistes l'attendaient.

Il était accompagné de Valérie Trierweiler, sa compagne, vêtue d'un long manteau blanc et marron. François Hollande devait ensuite partir faire la tournée des autres bureaux de vote de la ville dont il a été maire, puis de ceux des cantons alentours, dont le sien en début d'après-midi.

En fin de journée, il devait se rendre à son bureau au Conseil général, sur les hauteurs de Tulle, où il devait attendre avec son équipe les résultats. Une fois ceux-ci proclamés, François Hollande est supposé faire une déclaration depuis la place de la cathédrale, où une estrade a été installée vendredi.

Mélechon est «allé éliminer»

Jean-Luc Mélenchon, ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle (11,1%), a voté dimanche à 10 heures dans une école élémentaire du 10e arrondissement de Paris. Il a affirmé qu'au second tour, il s'agit d'»éliminer» celui dont on ne veut pas.

«Vous connaissez la règle ? Au premier tour on choisit, au deuxième tour, on élimine, je suis allé éliminer!», a-t-il dit aux journalistes à sa sortie du bureau de vote situé dans l'école de la rue Louis-Blanc.

Accompagné par la députée Martine Billard (Parti de gauche), l'eurodéputé a indiqué qu'il allait déjeuner avec des amis ce midi avant d'»attendre que le temps passe en regardant les premiers résultats des Outre-Mer» obtenus par ses sources.

Jean-Luc Mélenchon fera une déclaration depuis son QG de campagne aux Lilas (Seine-Saint-Denis) peu après les premières estimations de 20 heures, avant de se rendre sur les plateaux de TF1 à 21 heures, puis France 2 vers 21h45.

Ira-t-il à la Bastille fêter la victoire de la gauche si François Hollande est élu? «Je ne crois pas», a rétorqué l'ex-socialiste, ajoutant aussitôt: «peut-être pour être avec les gens, mais tout le monde me saute dessus pour m'embrasser et faire des photos» dans ce genre de rassemblement.

Bayrou toujours matinal

Auparavant, dès l'ouverture du scrutin, le président du MoDem François Bayrou a lui voté à Pau, a constaté.

François Bayrou, qui vote traditionnellement très tôt, a fait savoir aux journalistes présents qu'il ferait une déclaration dimanche soir après le résultat du vote, mais ne participerait pas aux différents plateaux de télévision organisés pour commenter l'issue de l'élection présidentielle.

François Bayrou a créé jeudi une grande surprise, y compris dans son propre parti, en déclarant qu'il voterait pour François Hollande. Il n'a toutefois pas donné de consigne de vote aux électeurs du MoDem. (ats/Newsnet)

Créé: 06.05.2012, 11h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

20 Commentaires

alain redout

06.05.2012, 11:34 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

comme me disaient des amis français hier alors que nous déjeunions dans un restaurant, dévorant de belles côtes de boeuf : tu vois aujourd'hui on nous sert encore la viande avec l'os, dès lundi nous n'aurons plus droit qu'à l'os Répondre


Carole Ramirez

06.05.2012, 15:39 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Quel désastre ... ! si le PS passe ..! Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde

Sondage

Accepteriez-vous de tester le vaccin contre Ebola?