Des drones armés américains en Corée

Corée du SudL'armée américaine précise que le déploiement annoncé de drones armés «n'est pas unique à la Corée» du Sud.

Image d'illustration - Le Predator, un drone militaire.

Image d'illustration - Le Predator, un drone militaire. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'armée américaine va déployer des drones armés Gray Eagle MQ-1C en Corée du sud, a annoncé lundi le Pentagone. Parallèlement l'inquiétude croit sur le programme de missiles nucléaires de la Corée du Nord.

Le Pentagone a précisé que le déploiement d'une compagnie de ce genre de drones s'inscrivait dans un plan de renforcement général, partout dans le monde, des capacités de drones de l'US Army, l'armée de terre américaine. «Ce n'est pas unique à la Corée», a indiqué le porte-parole du Pentagone Jeff Davis.

A terme, «toutes les divisions d'infanterie» de l'armée de terre devront être équipées d'au moins une compagnie de drones Gray Eagle, selon le Pentagone.

En théorie, une compagnie dispose d'environ 12 drones. Mais celle basée en Corée du Sud ne comptera que «2 ou 3» appareils, a affirmé Gary Ross, un autre porte-parole du Pentagone. Elle sera déployée «au début de l'année prochaine», selon Jeff Davis.

Essais nucléaires

Les drones Gray Eagle MQ-1C sont une variante du célèbre drone américain Predator. Ils sont pourvus de nombreux capteurs et peuvent emporter jusqu'à 4 missiles Hellfire pour frapper des objectifs au sol. Une compagnie de Gray Eagle emploie environ 128 hommes.

Le régime de Pyongyang inquiète de plus en plus les stratèges américains. En 2016, la Corée du Nord a procédé à deux essais nucléaires et une série de tirs de missiles, démontrant qu'elle progressait dans son objectif de se doter de missiles nucléaires.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné la semaine dernière à l'unanimité de ses 15 membres, y compris la Chine, les derniers tirs de missiles. Les forces américaines en Corée du Sud comptent environ 28'000 soldats. (ats/nxp)

Créé: 14.03.2017, 02h13

Articles en relation

«Je suis convaincue que la vérité triomphera»

Corée du Sud L'ex-présidente Park Geun-Hye a pris congé de ses partisans et quitté le palais présidentiel. Elle risque des poursuites judiciaires. Plus...

La fin d’une présidente et d’un système corrompu

Corée du Sud A Séoul, la Cour constitutionnelle a confirmé la destitution de Park Geun-hye. Un tournant politique Plus...

Washington rejette une proposition de Pékin

Corée du Nord Les USA ont rejeté mercredi un compromis proposé par la Chine pour reprendre des discussions avec la Corée du Nord. Plus...

Conseil de sécurité: tirs nord-coréens condamnés

Corée du Nord Le Conseil exprime son inquiétude au sujet d'un «comportement de plus en plus déstabilisateur» de Pyongyang. Plus...

Washington déploie son bouclier antimissiles

Corée du Sud Le bouclier THAAD a été déployé quelques heures après l'annonce de nouveaux tirs balistiques par la Corée du Nord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mc Sorley ne sera plus que manager du GSHC
Plus...