«La Chine est notre ennemi»

GenèveUne manifestation en faveur des droits des Tibétains et des Ouïghours s'est déroulée vendredi, à Genève.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Près d'un millier de Tibétains et Ouïghours ont défilé ensemble vendredi à Genève contre la politique du gouvernement chinois.

Les premiers demandent à l'ONU des investigations sur les abus présumés de droits de l'homme.

«La Chine est notre ennemi», a déclaré sur la Place des Nations un responsable bouddhiste tibétain. Auparavant, les manifestants, environ 1000 selon les organisateurs et 700 selon la police, étaient partis en fin de matinée du siège du Haut Commissariat aux droits de l'homme.

Une minute de silence a été observée. «Ce qui se poursuit au Tibet est illégal», a indiqué le responsable. L'ONU doit protéger les droits de ces communautés mais elle est du côté d'un «Etat meurtrier et terroriste». Il a salué la libération vendredi d'un Tibétain après 5 ans de détention.

«Nous luttons pour les droits de l'homme et la liberté religieuse dans tout le Tibet», a affirmé de son côté un responsable des Tibétains de Suisse. Dans un message lu en son nom, l'acteur américain Richard Gere a dénoncé la destruction prévue du monastère de Larung Gar. Il a souhaité que «les autorités chinoises puissent comprendre» la signification de ce site pour de nombreux Chinois mais aussi tous les «êtres humains».

L'acteur, président de la Campagne internationale pour le Tibet, a appelé à protéger les monastères. Les banderoles demandaient notamment à l'ONU de «mettre un terme au génocide au Tibet» et s'en prenaient au président chinois Xi Jinping.

Et celles des Ouïghours appelaient à arrêter le «massacre» contre leur communauté dans l'Ouest de la Chine. (ats/nxp)

Créé: 16.09.2016, 15h24

Articles en relation

Les Tibétains en exil réélisent Lobsang Sangay

Inde Ce diplômé de Harvard sera chargé de porter leurs aspirations autonomistes au Tibet, envahi par la Chine populaire en 1950. Plus...

Les Tibétains en exil élisent le chef politique

Asie Au total, 88'000 Tibétains sont appelés à voter dans 13 pays, de l'Australie aux Etats-Unis, et bon nombre d'entre eux n'ont jamais mis les pieds au Tibet. Plus...

Obama exprime son soutien aux Tibétains

DALAI-LAMA AUX USA Barack Obama a reçu vendredi le dalaï lama, malgré la colère de la Chine. Il a à nouveau exprimé vendredi son «soutien» à la protection des droits de l'homme au Tibet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Macron vainqueur
Plus...