Trente-huit mises en examen pour meurtre au Rana Plaza

Bangladesh En 2013, un immeuble s'était effondré à Dacca. Il abritait plusieurs ateliers de confection. L'accident avait fait 1135 morts.

Le principal accusé est le propriétaire du Rana Plaza.

Le principal accusé est le propriétaire du Rana Plaza. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La justice bangladaise a mis en examen lundi 38 personnes pour meurtre dans l'enquête sur l'effondrement de l'immeuble Rana Plaza en 2013 dans la capitale Dacca, qui a fait 1135 morts. Le principal accusé est le propriétaire du Rana Plaza, Sohel Rana, qui se trouve en détention préventive.

En plus des 38 personnes inculpées pour meurtre, trois autres seront jugées pour avoir aidé le propriétaire à fuir. L'immeuble en question avait été construit sur un terrain marécageux des faubourgs de Dacca.

Son effondrement compte parmi les accidents industriels les plus meurtriers de l'histoire. La catastrophe a provoqué un intense débat sur les conditions de travail au Bangladesh, deuxième exportateur mondial de prêt-à-porter. (ats/nxp)

(Créé: 18.07.2016, 17h53)

Galerie photo

Effondrement du Rana Plaza au Bangladesh

Effondrement du Rana Plaza au Bangladesh Le 24 avril 2013, le Bangladesh a vécu une catastrophe industrielle sans précédent avec l'effondrement du complexe textile Rana Plaza. 1138 ouvriers sont décédés.

Articles en relation

Rana Plaza: les ouvriers réclament encore justice

Bangladesh Plusieurs milliers d'ouvriers du textile au Bangladesh ont demandé justice dimanche, trois ans après la catastrophe du Rana Plaza. Plus...

Les victimes du Rana Plaza seront bien indemnisées

Industrie textile Tous les fonds nécessaires pour verser les indemnités aux victimes de la catastrophe du Rana Plaza, au Bangladesh, ont été levés, annonce l'Organisation internationale du Travail. Plus...

Le propriétaire du Rana Plaza poursuivi pour meurtre

Bangladesh Le propriétaire du Rana Plaza, dont l'effondrement en 2013 avait provoqué la mort de plus de 1130 personnes, est poursuivi pour meurtre. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Suisses refusent l'initiative AVS+
Plus...