La Une | Jeudi 24 avril 2014 | Dernière mise à jour 20:15
Liberté d'expression

L’Iran lance des cyberattaques contre la BBC

Mis à jour le 14.03.2012 1 Commentaire

La chaîne BBC iranienne, regardée par plus de sept millions de téléspectateurs par semaine, a subi des «cyberattaques de haut niveau», a déclaré mercredi à Londres son directeur général.

Un plateau télé de la chaîne BBC iranienne.

Un plateau télé de la chaîne BBC iranienne.
Image: Keystone

L’Iran a lancé une "cyberattaque de haut niveau" visant à perturber le service télévisé de la BBC en farsi, qui est regardé par plus de sept millions de téléspectateurs chaque semaine, va révéler mercredi le directeur général de la BBC.

Mark Thompson devrait accuser l’Iran de "perturber" les émissions en langue persane, lors d’une allocution qu’il doit faire à la Royal Television Society (RTS), une association britannique de critiques de télévision, dont des extraits ont été communiqués par la BBC.

"Il y a eu récemment une tentative simultanée de brouiller deux différentes diffusions satellitaires alimentant le service farsi à destination de l’Iran, de perturber les lignes téléphonique du réseau londonien par de multiples appels téléphoniques automatiques, et une cyberattaque", doit annoncer le responsable de BBC.

"Il est difficile, et pratiquement impossible, devrait-il poursuivre, de prouver l’origine de ces attaques, mais les tentatives de brouiller les services de la BBC n’ont rien de nouveau et on considère la coïncidence des différentes attaques comme évidement suspectes".

La BBC a annoncé récemment dans un communiqué que le nombre de spectateurs de la chaîne de télévision "BBC Persian" a pratiquement doublé, passant de 3,9 millions par semaine en 2009 à près de 7,2 millions, "malgré une intense campagne d’intimidation et de censure de la part des autorités iraniennes". (afp/Newsnet)

Créé: 14.03.2012, 09h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

tonton FLINGUEUR

18.03.2012, 13:07 Heures
Signaler un abus

no comment ... la presse n'est pas libre. Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde