Affaire DSK: la police n'a pas reçu de plainte pour viol

WashingtonDeux prostituées belges ont révélé avoir été abusées par l'ancien patron du FMI lors de parties fines organisées à Washington en 2010. La police locale n'a reçu aucune plainte à l'époque.

DSK et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille.

DSK et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police de Washington n'a reçu aucune plainte pour viol concernant Dominique Strauss-Kahn ou l'hôtel où des faits de viol auraient été commis en présence de l'ex-ministre français, a déclaré vendredi la police locale.

Elle a ajouté n'être au courant d'aucune plainte concernant DSK dans la capitale américaine.

Le parquet de Lille a indiqué vendredi avoir été saisi par les juges d'instruction d'une ordonnance visant des faits présumés de viol en réunion qui auraient été commis lors d'une soirée à Washington à laquelle participait l'ancien patron du FMI, dont les avocats ont démenti qu'il ait exercé «la moindre violence».

Cette annonce fait suite aux témoignages de deux prostituées belges ayant participé à un séjour en décembre 2010 à Washington, où Dominique Strauss-Kahn exerçait ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international (FMI), avant de démissionner en mai 2011 à la suite d'une agression sexuelle présumé avec une femme de chambre de l'hôtel Sofitel à New York.

Selon le quotidien Libération, qui a publié les procès-verbaux de ces auditions, l'une des prostituées - qui n'a toutefois pas porté plainte - a indiqué avoir subi lors d'une soirée le 16 décembre 2010 certains actes sexuels de manière non consentie à l'hôtel «W», proche de la Maison Blanche.

Hugh Carew, porte-parole de la police de Washington, a indiqué que son département n'avait reçu «aucune plainte pour agression sexuelle en décembre 2010 à l'hôtel W». Il a ajouté n'être au courant d'aucune plainte concernant Dominique Strauss-Kahn dans la capitale américaine.

«DSK» et trois de ses amis ont été mis en examen fin mars par le parquet de Lille pour «proxénétisme aggravé en bande organisée» dans l'affaire dite du Carlton. (ats/Newsnet)

(Créé: 05.05.2012, 08h16)

Articles en relation

DSK nie toute violence sur des femmes

Affaire du Carlton Les avocats de l'ancien patron du FMI ont réagi aux nouvelles accusations entourant Dominique Strauss-Kahn qui conteste avoir été violent avec la gente féminine. Plus...

«DSK me tenait les mains. Il m'a fait mal»

Affaire du Carlton D'après «Libération», les juges de l'affaire du Carlton sont sur la piste de «viol en réunion». Deux témoignages de prostituées belges viennent encore accabler Dominique Strauss-Kahn. Plus...

DSK s'invite dans la présidentielle

France L'ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, a fait irruption dans la présidentielle française en accusant ses adversaires d'avoir fait capoter sa candidature, à une semaine du second tour. Plus...

Sarkozy «ne savait pas» pour DSK et le Carlton

Implication Le président candidat a nié avoir eu vent des frasques de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton. Mais il admet «savoir qu'il y avait des imprudences». Plus...

Un tweet sur DSK lui ouvre les portes de «Secret Story»

téléréalité Jonathan Pinet, jeune militant UMP, fut le premier à faire courir la rumeur sur Twitter de l'arrestation de DSK à New-York. La société Endemol lui a proposé d'entrer dans la Maison des Secrets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

CH: Comment détecter les candidats au djihad?
Plus...