Rwanda: le pape «implore le pardon de Dieu»

AfriqueCertains représentants de l'Eglise dans le génocide en 1994 ont souvent été mis en cause dans la région des Grands-Lacs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le pape François a «imploré à nouveau le pardon de Dieu pour les péchés et manquements de l'Eglise et ses membres» durant le génocide de 1994 au Rwanda. Il a fait cette annonce lundi lors d'une audience, la première, avec le président rwandais Paul Kagame.

En novembre, le gouvernement rwandais avait estimé que le Vatican devait demander pardon pour le rôle de certains représentants de l'Eglise dans le génocide qui, selon l'ONU, a fait 800'000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Selon un communiqué du Vatican, le pape a exprimé «sa profonde tristesse et celle du Saint-Siège et de l'Eglise, pour le génocide perpétré contre les Tutsi» ainsi que «sa solidarité avec les victimes et ceux qui continuent à souffrir des conséquences de ces tragiques événements».

Une église mise en cause

«Evoquant le geste de Jean-Paul II durant le grand Jubilée de 2000, il a de nouveau imploré le pardon de Dieu pour les péchés et les manquements de l'Eglise et ses membres, dont des prêtres, et des hommes et des femmes religieux qui ont succombé à la haine et à la violence, trahissant leur mission évangélique», a ajouté le Vatican.

Environ la moitié des Rwandais sont aujourd'hui catholiques, alors que beaucoup se sont tournés depuis la fin du génocide vers les Eglises pentecôtistes dites «de réveil». L'Eglise catholique a été plusieurs fois mise en cause pour sa proximité avec le régime hutu de l'époque et pour l'implication de prêtres dans les massacres.

Plusieurs prêtres, religieux et religieuses ont été jugés pour participation au génocide, principalement par les tribunaux rwandais, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ou la justice belge. Certains ont été condamnés, d'autres acquittés. (ats/nxp)

Créé: 20.03.2017, 14h32

Articles en relation

Un Rwandais condamné à 25 ans de prison

Génocide au Rwanda Pascal Simbikangwa est le premier Rwandais condamné en France, pour son rôle dans le génocide des Tutsis en 1994. Plus...

Ouverture d'une enquête sur le rôle de Français

Génocide au Rwanda Kigali va enquêter sur vingt responsables français dans le cadre du génocide de 1994. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les CFF s'engagent pour la biodiversité
Plus...