Zika: le Brésil lance une appli pour les JO

SmartsantéUne application smartphone et internet sera disponible en 7 langues pour aider les visiteurs à détecter les symptômes.

Le service disponible aujourd'hui en portugais sera traduit. Il vise les visiteurs qui viendront au Brésil pour les JO, même s'ils ont lieu en hiver (août), une période moins propice à la contamination, en raison de l'effet de la température sur les moustiques. (Image Capture écran)

Le service disponible aujourd'hui en portugais sera traduit. Il vise les visiteurs qui viendront au Brésil pour les JO, même s'ils ont lieu en hiver (août), une période moins propice à la contamination, en raison de l'effet de la température sur les moustiques. (Image Capture écran)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le gouvernement brésilien lancera en mai une application téléphonique en sept langues pour aider les visiteurs à détecter les symptômes du virus Zika pendant les jeux Olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août), a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

En répondant à quelques questions simples, l'utilisateur sera informé sur les précautions à prendre et orienté, si besoin est, vers les pharmacies ou des hôpitaux les plus proches, grâce à un système de géolocalisation.

Le service de prévention, intitulé «Gardiens de la Santé» et disponible sur internet ou en version mobile, existe déjà en portugais. Sa version olympique sera lancée en mai, trois mois avant les JO, dans les six langues officielles de l´ONU (anglais, français, espagnol, arabe, chinois et russe).

Un quizz-jeu-vidéo

En plus du diagnostic virtuel, l'application proposera aussi un quiz sur le virus Zika, sous forme de jeu vidéo inspiré des sports olympiques.

Lors d'une présentation du dispositif de santé des JO, le ministre Marcelo Castro a rappelé que «le risque de contamination sera considérablement réduit» pendant la période des JO correspondant à l'hiver austral, «en raison de la baisse des températures qui provoque une chute vertigineuse du nombre de moustiques».

Marcelo Castro souligne néanmoins que «la situation actuelle reste très préoccupante». «Nous avons déclaré l'état d'urgence sanitaire au Brésil pour la première fois depuis l'épidémie de grippe espagnole, en 1917. Cela montre à quel point nous prenons le problème au sérieux», a-t-il rappelé.

Le virus Zika, transmis par le moustique Aedes aegypti, provoque des symptômes grippaux bénins (fièvre, maux de tête, courbatures).

Inquiétudes

Mais il est aussi très fortement soupçonné d'entraîner une grave malformation congénitale du foetus, la microcéphalie (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel) chez les nouveaux-nés dont les mères ont été contaminées pendant la grossesse.

Le Brésil, qui a recensé plus de 1,5 million de cas de Zika, avait sonné l'alarme en octobre 2015, lors de l'apparition d'un nombre inhabituellement élevé dans le nord-est du pays de cas de microcéphalie.

Mardi, les derniers chiffres officiels ont confirmé 907 cas de microcéphalie, sachant que les autorités analysent encore 4293 cas suspects et en ont écarté 1471.

De nombreuses fédérations sportives nationales et internationales ont manifesté leur inquiétude. Certains pays, comme le Kenya, ont laissé entendre qu'ils ne participeraient pas aux Jeux si la situation s'aggravait. (afp/nxp)

(Créé: 25.03.2016, 00h06)

Mots-clés

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Herrmann en vacances
Plus...