Le pape commémore les 100 ans de la Première Guerre mondiale

1914-1918Le pape François a présidé samedi dans le nord-est de l'Italie une cérémonie commémorant le centième anniversaire du début de la Première Guerre mondiale. A cette occasion, il a dénoncé toutes les guerres comme étant «une folie»

Le pape (photo) s'est rendu au cimetière militaire de Redipuglia, près de Trieste. (Samedi 13 septembre 2014)

Le pape (photo) s'est rendu au cimetière militaire de Redipuglia, près de Trieste. (Samedi 13 septembre 2014) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«La guerre détruit. La guerre défigure tout, même le lien entre frères. La guerre est folle, son plan de développement est la destruction», a déclaré samedi 13 septembre le pape argentin au cimetière militaire de Redipuglia, près de Trieste, où sont enterrés les restes de plus de 100'000 soldats tombés au cours de cette guerre.

François a dénoncé les conflits armés qui naissent des intérêts économiques de l'industrie des armements et l'indifférence des gens. «La cupidité, l'intolérance, l'ambition du pouvoir... sont des motifs qui poussent à décider de faire la guerre, et ces motifs sont souvent justifiés par une idéologie», a-t-il déclaré.

Vies brisées

«Toutes ces personnes, dont les restes reposent ici, avaient leurs projets, leurs rêves... Mais leurs vies ont été brisées. L'humanité a dit: 'que m'importe?'», a poursuivi le pape argentin.

Le grand-père de Jorge Bergoglio avait participé au conflit, dans de violentes batailles qui se sont déroulées dans cette région, dans les environs de la rivière Piave, entre 1917 et 1918. Le pape avait évoqué en juin «l'énorme tragédie qu'a été la Première Guerre mondiale et dont j'ai entendu tant d'histoires douloureuses de la bouche de mon grand-père».

La cérémonie de samedi s'est déroulée en présence de milliers de fidèles venus en dépit du mauvais temps et de la pluie tombant sur cette région de l'Italie. Le pape l'a présidée avec les cardinaux Christoph Schönborn, archevêque de Vienne et Josip Bozanic, archevêque de Zagreb, en présence de nombreux évêques autrichiens, croates, slovènes et hongrois.

Troisième guerre mondiale «par morceaux»

«Après avoir contemplé la beauté du paysage de toute cette région, où des hommes et des femmes travaillent (...), où les enfants jouent et où les personnes âgées rêvent... (...), je trouve seulement à dire: la guerre est une folie», a-t-il affirmé.

«Aujourd'hui encore, après le deuxième échec d'une autre guerre mondiale, on peut, peut-être, parler d'une troisième guerre combattue 'par morceaux', avec des crimes, des massacres, des destructions», a-t-il ajouté.

Arrivé en début de matinée à l'aéroport de Trieste, le souverain pontife devait regagner le Vatican en milieu de journée, après la cérémonie. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2014, 13h15

Galerie photo

Commémoration de la Guerre 14-18 à Liège

Commémoration de la Guerre 14-18 à Liège Rassemblés à Liège lundi pour commémorer la Première Guerre mondiale, les dirigeants européens ont appelé à «tirer les leçons du passé».

Articles en relation

La France sonne le tocsin en mémoire de la mobilisation de 1914

Grande Guerre Petites cloches ou «grand bourdon», le tocsin a retenti un peu partout en France vendredi, pour le centième anniversaire de la mobilisation de 1914. Celle-ci précéda de deux jours l'entrée de la France dans la Première Guerre mondiale. Plus...

Il y a cent ans, l'Allemagne déclarait la guerre à la Russie

Histoire Le 1er août 1914, soit il y a cent ans, l'Allemagne déclarait la guerre à la Russie. Plus...

La vie des soldats suisses aux frontières en 14-18

Commémoration La Suisse n'a pas été engagée dans les combats en 1914-18 mais elle mobilisa ses soldats aux frontières. Une exposition à Winterthour revient sur leur vie à ce moment où l'histoire de l'Europe bascule. Plus...

Le 28 juillet 1914, la guerre est déclarée à Vienne

Première guerre mondiale La déclaration de guerre de l'Autriche-Hongrie à la Serbie a pris des airs de fête en 1914. Sept jours plus tard, toutes les grandes puissances européennes entreront dans le conflit généralisé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.