La tempête de neige fait au moins 19 morts

Etats-UnisNew York est à l'arrêt en raison de la tempête record dont le bilan s'alourdit.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au moins 19 personnes ont péri dans six Etats des conséquences de la tempête hivernale qui frappe actuellement et depuis vendredi l'est des Etats-Unis.

«Snowzilla» a transformé samedi Washington en ville fantôme. Nommée «Jonas» par les scientifiques et rebaptisée officieusement par les médias et les réseaux sociaux, cette tempête majeure a frappé aussi New York. Il pourrait s'agir de l'une des pires tempêtes de neige s'abattant sur Big Apple qui a donc déclaré l'état d'urgence, à l'image de la capitale Washington.

Dans les rues de la capitale, où les commerces et les cafés tournent à plein le samedi, un silence inhabituel régnait, les sons étant atténués par l'épais manteau blanc. Seuls quelques véhicules se risquaient à rouler dans cette ville mise à l'arrêt par la puissance de «Snowzilla».

Accidents

Outre des dizaines de milliers d'habitants privés d'électricité, les conditions extrêmes ont déjà fait au moins 15 morts. Le maire de New York Bill de Blasio a indiqué que trois personnes étaient mortes en déblayant de la neige, tandis que les autorités de Caroline du Nord ont fait état de six victimes. La Virginie et le Kentucky ont enregistré deux décès, tandis que l'Arkansas et le Maryland en ont connu un.

«Toutes ont été victimes d'accidents de la circulation» depuis le début de la tempête vendredi, selon la porte-parole des services d'urgences de Caroline du Nord, Nicole Meister. Dans le Kentucky, c'est la collision d'un véhicule et d'une déneigeuse qui a été fatale.

Les autorités du district de Columbia ont demandé aux 660'000 habitants de Washington de rester chez eux ce week-end et de ne surtout pas encombrer les routes pour laisser place aux chasse-neige et autres engins spéciaux. Se retrouver bloqué dans un tel chaos pourrait être une affaire «de vie ou de mort», a averti la police.

Face à l'ampleur des chutes neigeuses, les autorités ont mobilisé l'armée et prévu des centaines de milliers de tonnes de sel. Dans les quartiers habituellement animés d'Adams Morgan et de Dupont Circle, les restaurants ont fermé au moins jusqu'à lundi.

Selon la météo nationale, la tempête devrait s'affaiblir dimanche, alors qu'environ 40 cm de neige sont tombés depuis vendredi.

Jusqu'à 60 cm à Big Apple

A New York, la tempête Jonas est arrivée dans la nuit de vendredi à samedi, où son intensité a été revue à la hausse, au point d'en faire «très probablement» l'une des pires tempêtes de neige jamais observées dans la mégalopole, selon le maire. Samedi matin, un relevé à Central Park faisait état de 29 cm de neige tombés en 24 heures, a indiqué le maire Bill de Blasio en conférence de presse.

Les prévisions du service de météorologie nationale tablent sur 50 à 60 cm de neige pour New York, contre 30 à 45 cm jusqu'ici. Jonas, qui avait balayé Washington dès vendredi, a également fait souffler le vent, parfois à une vitesse supérieure à 80 km/heure.

Le plus fort de la tempête est intervenu à 11 heures locales selon le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, mais d'importantes chutes de neige étaient attendues jusqu'en début de soirée samedi.

Etat d'urgence

Andrew Cuomo et de Blasio ont déclaré chacun l'état d'urgence, pour l'Etat de New York et pour sa principale ville. Le maire a demandé à l'ensemble de ses administrés de ne pas sortir de chez eux.

«Nous envisageons sérieusement d'interdire toute circulation» routière, a-t-il ajouté. Bill de Blasio a insisté, comme il l'avait fait la veille, sur l'importance de «ne pas prendre la route». Les conseils des autorités ont été largement suivis. Seuls quelques rares véhicules ont circulé samedi en milieu de journée. Tous les ponts et les tunnels menant à New York City ont été fermés.

La police de New York a indiqué que 200 accidents avaient été enregistrés depuis le début de la journée de samedi et qu'il avait été procédé à l'enlèvement de 80 véhicules bloqués par la neige.

Embouteillage géant

Des milliers d'automobilistes se sont aussi fait prendre au piège dans le Kentucky, le long d'une autoroute verglacée, provoquant un embouteillage de 60 km dans la nuit de vendredi à samedi. A Philadelphie, au nord de Washington, la majorité des transports en commun ont été interrompus par mesure de précaution, de même que dans le New Jersey.

Les aéroports et les compagnies aériennes avaient anticipé la situation, annulant des milliers de vols samedi et dimanche. Plusieurs rencontres de hockey sur glace et de basketball ont aussi été reportées en raison des mauvaises conditions météorologiques. (ats/nxp)

(Créé: 23.01.2016, 21h07)

Articles en relation

La tempête «Snowzilla» fait 8 morts

Washington Des milliers de foyers sont privés d'électricité. La neige a provoqué de nombreux accidents. Plus...

L'énorme blizzard Jonas s'approche de la côte Est

Etats-Unis La tempête de neige risque de paralyser la région de Washington. La compagnie Swiss a annulé plusieurs vols. Plus...

Washington se prépare à un blizzard géant

Intempéries De fortes chutes de neige sont attendues dans l'Est des Etats-Unis. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

le Royaume-Uni quitte l'UE
Plus...