La Une | Lundi 24 novembre 2014 | Dernière mise à jour 15:47
Animaux

La justice épargne les éléphantes de Lyon

Mis à jour le 22.05.2013

L'euthanasie de Baby et Népal a été évitée de justesse mercredi par le tribunal administratif de Lyon.

Le préfet du Rhône avait demandé l'euthanasie de Baby et Népal, deux éléphantes appartenant au cirque Pinder, en décembre 2012.

Le préfet du Rhône avait demandé l'euthanasie de Baby et Népal, deux éléphantes appartenant au cirque Pinder, en décembre 2012.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Le tribunal administratif de Lyon a suivi mercredi les recommandations du rapporteur public et annulé l'arrêté du préfet du Rhône de décembre 2012, qui demandait l'euthanasie des éléphantes du zoo de Lyon pour cause de tuberculose.

Dans le jugement, le tribunal dénonce une «erreur manifeste d'appréciation» du préfet lorsqu'il a demandé l'euthanasie de Baby et Népal, deux éléphantes appartenant au cirque Pinder mais résidant au zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon. Il est notamment reproché au préfet de ne pas avoir fait «procéder à l'ensemble des tests de dépistage».

Cette décision était attendue depuis que, le 7 mai dernier, le rapporteur public avait délivré des recommandations en faveur des deux éléphantes présumées tuberculeuses, qui devraient être prochainement accueillies dans une propriété des Grimaldi.

Il jugeait alors que la mesure d'abattage prise par le préfet du Rhône était «disproportionnée». (afp/Newsnet)

Créé: 22.05.2013, 15h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Le compte Twitter de la rubrique Monde