La Une | Vendredi 29 août 2014 | Dernière mise à jour 16:00
Epidémie

L'OMS «profondément inquiète» par le virus mutant de la grippe aviaire

Mis à jour le 31.12.2011 2 Commentaires

L’OMS s’est dite samedi "profondément inquiète" par les recherches menées en laboratoire sur un virus mutant de la grippe aviaire H5N1.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

«Profondément inquiète». C'est ainsi que l'Organisation mondiale pour la santé qualifie son propre état d'esprit quant à la mutation actuelle du virus de la grippe aviaire. Cette déclaration intervient alors qu'on apprend, dans le même temps, qu'un homme est décédé de ce virus en Chine. C'est le premier dècès que le pays annonce depuis 18 mois.

Le laboratoire néerlandais dirigé par Ron Fouchier au centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam avait annoncé en septembre avoir créé une mutation du virus H5N1 potentiellement capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères et potentiellement entre humains.

L’Université du Wisconsin (nord des Etats-Unis) a également produit une communication sur ce virus. Les deux recherches ont été financées par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH).

Virus créé par l'homme?

"L’OMS prend note que" que ces annonces "ont suscité des inquiètudes sur les possibles risques et mauvais usages associés à ces recherches", indique l’organisation dans un communiqué mis en ligne en anglais.

L’OMS "est également profondément inquiète des conséquences potentiellement négatives" de tels travaux, ajoute le texte.

"Toutefois, l’OMS considère que les études menées dans des conditions appropriées doivent continuer" afin d’accroître les connaissances "nécessaires pour réduire les risques posés par le virus H5N1", selon le communiqué.

(AFPNewsnet)

Créé: 31.12.2011, 11h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

lecteur fidèle

06.02.2012, 18:27 Heures
Signaler un abus

Si je comprends bien, un labo a manipulé un virus naturel pour le rendre plus "efficace".
...
Oh zut, la porte du frigo était mal fermée, le virus s'est échappé. Mais l'OMS veille, l'industrie a d'ailleurs déjà développé le vaccin idoine, vous ne risquez rien, et par ici les sousous...
Répondre


Esther Hique

06.02.2012, 19:53 Heures
Signaler un abus

le vrai problème, c'est qu'après tout ce foin pour pas grand chose, sauf l'inquiétude et le fric gaspillé, le jour où on aurait besoin vraiment de traitements et/ou de vaccins, PERSONNE n'y croira plus. Répondre



Le compte Twitter de la rubrique Monde

Sondage

France: combien de temps le gouvernement Valls II va-t-il tenir?