Donald Trump déclassifiera-t-il les documents de l’affaire JFK?

Etats-UnisLe président, adepte des théories du complot, devra décider de la publication ou non de documents liés à l’enquête sur l’assassinat de Kennedy.

Une éventuelle déclassification des archives liées à l'assassinat du président Kennedy serait à l'étude par l'administration Trump.

Une éventuelle déclassification des archives liées à l'assassinat du président Kennedy serait à l'étude par l'administration Trump. Image: CORBIS/Walt Sisco

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En 1992, aux Etats-Unis, une loi avançait au 26 octobre 2017, au lieu de 2029, la date de déclassification de milliers de documents tenus secrets ou expurgés liés à l’enquête sur l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. La loi de 1992, comme on l’appelle communément aux Etats-Unis, était la conséquence directe de l’impact, énorme, qu’eut en 1991 JFK, le film d’Oliver Stone mettant en doute les conclusions officielles de l’enquête et dénonçant son opacité. Ironie de l’histoire, c’est donc sous l’ère de Donald Trump, grand adepte des théories du complot – et l’on sait combien l’affaire JFK en a nourri –, que doit se faire cette déclassification. A moins que le président des Etats-Unis, qui lui seul en a le pouvoir, s’y oppose.

Selon le magazine américain Politico, qui cite une source anonyme au sein de l’administration américaine, la décision pourrait tomber dans les semaines qui viennent. L’administration travaillerait déjà avec les Archives nationales «à un processus d’anticipation de la date butoir d’octobre», mais on ne sait pas dans quel sens ira la décision de Donald Trump. La CIA et le FBI sont également en train d’éplucher les documents. En vue d’une demande de blocages? De leur côté, les Archives nationales se prépareraient à une publication «pour l’été» déjà.

Documents jamais publiés

Témoin de l’émotion que suscite toujours l’assassinat du 22 novembre 1963 à Dallas, les questionnements de Politico ont été repris par toute la presse américaine. Qui n’a pas manqué de rappeler que Donald Trump, ce «théoricien en chef des complots», n’avait pas hésité l’an dernier à donner publiquement crédit à un tabloïd américain ayant insinué que le père de Ted Cruz, ex-candidat républicain à l’investiture, avait participé à l’assassinat de Kennedy. The National Enquirer avait en effet publié en mai 2016 une photo de 1963 de piètre qualité où apparaît un homme ressemblant à Rafael Cruz, mais dont l’identité n’a jamais été définie, militant aux côtés de Lee Harvey Oswald. On voyait les deux hommes distribuant des tracts procubains à La Nouvelle-Orléans, trois mois avant l’assassinat de JFK. «Le père de Ted Cruz était avec Lee Harvey Oswald. C’est horrible, mais personne n’en parle», avait déclaré Trump dans une de ses sorties dont il a le secret.

En matière de secrets, faut-il attendre beaucoup des 3600 documents jamais publiés, et des 35 000 autres qui ont été expurgés? Des faits qui paraissaient anodins au moment où ils ont été classés en 1992 pourraient s’avérer très intéressants, surtout à la lumière de ce qu’on a appris sur l’affaire JFK ces dernières décennies, estime John R. Tunheim, l’ancien président de l’agence fédérale temporaire créée il y a 25 ans pour réunir les documents d’enquête sur l’assassinat. Certaines fiches de la CIA, relate Politico, portent sur un mystérieux voyage de Lee Harvey Oswald à Mexico, où il a visité les ambassades russe et cubaine, quelques semaines avant l’assassinat du 35e président des Etats-Unis. Des noms d’espions de l’époque pourraient également être révélés. Selon les historiens, le précieux lot de documents éclairera un peu plus cette période tourmentée que fut la guerre froide.

(TDG)

Créé: 03.05.2017, 18h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Fête de la musique
Plus...